Le hiking, le meilleur ami des courses à obstacles

On a beau vouloir se donner des défis de plus un plus grands, rêver de courses de plus en plus dures et planifier de participer à l’épreuve suprême qu’est la Spartan Race, il faut d’abord bien se préparer. Une bonne préparation, ça commence par un entraînement varié, progressif et bien dosé.

Une course d’obstacles comme la Spartan Race met le physique et le mental à rude épreuve. On vous aide à vous préparer, un pas à la fois. Voici quelques variations de randonnée pour renforcer votre cardio, consolider votre musculation et faire avancer votre moral.

Commencez à votre rythme

Avant de surmonter les obstacles, commencez par des petites randonnées. Profitez des beaux jours pour améliorer votre condition physique. Faites le tour du quartier en trottinant, courez autour du parc, allongez la foulée dans les sentiers. Prenez votre auto, filez vers la campagne, allez jusqu’en montagne. Faites du hiking. Allongez le parcours, augmentez les kilomètres, multipliez les foulées.

Adoptez des amis

Avant de vous dépasser, trouvez des moyens de vous motiver. Entraînez-vous avec des amis, choisissez des gens qui vous inspirent, entourez-vous de coureurs positifs qui vous donnent envie d’aller plus loin. Partez en randonnée en groupe dans un parc provincial ou une réserve faunique et galopez en bande.

 

Explorez tous les terrains

Une Spartan Race, ce n’est pas une marche de santé. Poussez l’entraînement en dehors des chemins balisés, montez les marches d’escalier du belvédère quatre à quatre, enfoncez-vous dans les bois, slalomez entre les arbres, grimpez les rochers, n’hésitez pas à franchir les ruisseaux. Vous n’êtes pas au boulot, vous pouvez vous salir. Et n’ayez pas peur, vos Speedcross de Salomon sont faites pour les courses à obstacles, mais aussi les sentiers abrupts, les terrains glissants et les conditions extrêmes.

 

Variez les reliefs

Une journée à la fois, vous voyez la différence. Pour renforcer votre endurance, améliorer votre cardio et développer votre force ainsi que votre souplesse, pratiquez la course à intervalle en montagne : une montée raide en courant, puis redescendez à la marche. Essayez des reliefs de plus en plus escarpés. Lancez-vous de plus en plus loin dans les sentiers de randonnée.

 

Courez aussi avec les oreilles

Choisissez une musique qui vous fait bouger. Changez de Playlist. Demandez sur Facebook ce qui allume vos amis. Découvrez de nouveaux tempos. Le cross-training, ce n’est pas qu’un simple complément à l’entraînement, ça doit être aussi du plaisir.

Et maintenant, la Spartan Race est à votre portée