SAIL - Cartographier la maison avec les enfants

Cartographier la maison avec les enfants

Le chercheur Meik Wiking, de l’Institut de recherche sur le bonheur, a suggéré de profiter du confinement pour se remémorer ses souvenirs heureux en « cartographiant » ses plus beaux moments. Curieux d’essayer avec les enfants ? On vous montre comment!

Explorez le territoire

Les écoles étant fermées depuis plusieurs semaines, vous avez peut-être l’impression d’avoir fait le tour des activités ludiques à faire avec les enfants à la maison. Mais on parie que vous n’avez pas encore cartographié votre territoire de confinement. Alors, sortez calepin, crayon, boussole, lampes frontales et émetteurs radio de type « Walkie-Talkie », c’est le temps de partir à la découverte de votre maison ou de votre quartier!

Si vos enfants sont en bas âge, jouez aux explorateurs en rampant sous les lits ou en faisant entrer la petite dernière dans l’armoire en lui demandant ce qui s’y cache ou si elle y voit un passage secret. Demandez-lui de dessiner son trajet au fur et à mesure sur un grand carton et ajoutez vous-même des détails (l’emplacement d’un fauteuil, d’un cadre, d’une peluche, etc.) qui pourraient l’aider à se rappeler où se situent les pièces par rapport aux autres lorsque viendra le temps de dessiner une carte.

Si vos enfants sont plus vieux, donnez-leur de vraies coordonnées et mettez-les au défi de trouver chaque endroit au moyen d’une boussole et de points cardinaux. S’ils éprouvent des difficultés, donnez-leur des indices en communiquant avec eux au moyen de radios et encouragez-les à persévérer. Notez ou demandez-leur de noter toutes les informations susceptibles de les aider à dessiner leur plan et laissez-les prendre en photo tout ce dont ils pourront se servir comme points de repère. Vous pouvez monter le niveau de difficulté en ajoutant des contraintes, par exemple, l’interdiction de retourner se balader dans la maison une fois assis à la table à dessin et un temps limite pour récolter les données, chronomètre à l’appui.

Orientation Radios

Dessinez la carte

Une fois l’exploration terminée, installez-vous à table et dessinez votre carte. Crayons de couleur, feutres, craies, peinture, collages, c’est le moment d’être créatifs! Le but est de tracer un plan qui permette à vos enfants de se repérer dans l’espace. Plus les enfants sont vieux et plus vous pouvez les pousser à ajouter des détails et de la précision! C’est peut-être même l’occasion de sortir la règle et de faire quelques calculs pour déterminer les dimensions exactes de chaque espace.

Quant aux plus jeunes, concentrez-vous sur l’aspect ludique en les laissant barbouiller ou dessiner des divans dans la pièce du salon, des chats là où se trouve la litière ou encore des fruits et légumes dans la salle à manger. L’important est qu’ils comprennent que c’est leur territoire qu’ils sont en train d’illustrer.

Nommez chaque recoin

Une fois que votre plan est tracé, demandez aux enfants de vous raconter le plus beau moment qu’ils ont vécu en famille dans chacune des pièces de la maison. L’inspiration ne vient pas? Aidez-les à se remémorer ces moments en racontant vos propres souvenirs ou en sortant l’album photo et posez-leur des questions.

Ont-ils été marqués par la fois où vous avez construit un château immense avec les coussins et les draps? La fois où vous avez confectionné des biscuits pour le père Noël? Demandez-vous quels sont vos traditions, vos habitudes, vos rituels…

Utilisez ensuite ces souvenirs pour nommer chaque recoin de la maison. Ainsi, le salon pourrait désormais s’appeler « le repère des dragons », la chambre du plus jeune « le paquebot géant » et le bureau de maman, « la bibliothèque magique »!

Affichez le travail!

Lorsque vous jugez que votre carte est complète et que chaque endroit y est bien identifié, affichez-la en évidence sur un mur, une porte ou un babillard et amusez-vous à l’utiliser dans vos jeux comme dans votre quotidien. Au lieu de dire « viens dans le salon », vos enfants pourront ainsi dire « on se rejoint au repère » ou « je t’attends avec les dragons »!

Et si vous étendez l’activité à tout le quartier, vous pourriez aussi décider d’utiliser votre carte pour répertorier là où l’on peut trouver des bleuets, des feuilles d’érable, des écureuils ou des déchets! Il ne tient qu’à vous de renommer ensuite ces endroits en fonction des nouveaux souvenirs heureux que vous vous y créer

Plus pragmatique? Vous pourriez aussi utiliser un GPS de randonnée et décider de noter l’altitude, la dénivellation ou les vrais noms de rues, l’emplacement de la rivière, celui de la maison des amis, des grands-parents, de l’école, de l’épicerie… laissez aller votre imagination! Tous les exercices sont bons pour aiguiser le sens de l’orientation de la famille en attendant de retourner en pleine nature pour de grandes excursions. Bonne exploration!