Pêcher le bar rayé

Pêche au bar rayé : une activité à essayer lors de vacances en Gaspésie

Also available in: Anglais

Vous ne savez pas quoi faire de vos vacances estivales au Québec? Avez-vous déjà songé à vous rendre en Gaspésie jusqu’au golfe du Saint-Laurent pour y pêcher le bar rayé? Pleins feux sur la pêche de cette espèce dorénavant accessible.

Cet article a été produit en collaboration avec la FédéCP.

Logo de la FÉDÉCP

Dans cet article, vous en apprendrez plus sur :

Les caractéristiques du bar rayé et les distinctions entre les deux groupes
Les lieux de prédilection pour pêcher le bar rayé
Le matériel à emporter pour aller pêcher le bar rayé
Le nettoyage du bar rayé
Astuces de pêche en vrac

Suivez le dossier dans la section Nouvelles du site Web de la FédéCP si vous avez hâte de pêcher cette espèce dans le fleuve près de chez vous.

Et pour trouver le meilleur équipement pour pêcher le bar rayé, magasinez en ligne ou visitez un magasin SAIL.

Équipement de pêche au bar rayé

 

Le bar rayé : deux groupes distincts

La première chose à savoir à propos du bar rayé, c’est qu’il existe deux populations distinctes au Québec. C’est exactement la même espèce, avec les mêmes rayures, mais il y a un groupe qui vit dans le fleuve Saint-Laurent et l’autre qui vit dans le golfe du Saint-Laurent. C’est seulement la population du golfe qu’il est possible de pêcher. Il est interdit de pêcher les bars rayés qui vivent dans le fleuve pour le moment.

Les bars rayés qui vivent dans le golfe se reproduisent tous au même endroit : dans la rivière Miramichi Nord-Ouest, au Nouveau-Brunswick. Après la période du frai qui se déroule au printemps, les bars rayés partent à l’aventure dans l’étendue du golfe. C’est à ce moment-là que, durant les vacances d’été, la pêche au bar rayé prend toute son ampleur. Le bar rayé est un poisson très combatif qui procure assurément du plaisir, lorsque pêché et dégusté.

 

Une note sur les bars rayés du fleuve Saint-Laurent

Nous avons mentionné que les bars rayés qui nagent dans le fleuve Saint-Laurent forment un groupe différent qu’il n’est pas possible de pêcher. Pourquoi en est-il ainsi alors qu’il s’agit de la même espèce? Pour bien comprendre, voici un cours d’histoire éclair :

  • 1900 : les pêcheurs commerciaux et les sportifs raffolent du bar rayé; ils le pêchent en abondance.
  • 1950 : l’espèce commence à décliner.
  • Milieu des années 1960 : il n’y a plus de bar rayé dans le fleuve Saint-Laurent. C’est la seule espèce de poisson à avoir complètement disparu du fleuve. Cette disparition est en grande partie due à la surpêche et au dragage de la voie maritime.
  • 2001 : c’est le début de l’Opération Renaissance, c’est-à-dire de la réintroduction dans le fleuve de poissons et de larves de bar rayé par les bénévoles de la FédéCP. L’Opération Renaissance s’est faite après que des spécialistes ont jugé que le fleuve était de nouveau prêt à accueillir le bar rayé et que les probabilités de survie étaient élevées.

Vous comprenez maintenant pourquoi, après avoir assisté à la disparition totale d’une espèce et déployé des efforts considérables pour la réintroduire, il faut être prudent avant de recommencer à pêcher le bar rayé.

Toutefois, la bonne nouvelle est que le bar semble s’être bien réimplanté dans son habitat parce qu’il arrive qu’il soit capturé accidentellement un peu partout entre Charlevoix et Montréal. L’étape qu’il reste à franchir avant de pouvoir à nouveau pêcher le bar rayé dans le fleuve, c’est de retirer l’espèce de la liste des espèces en péril.

 

Les lieux de prédilection : où pêcher le bar rayé au Québec?

En Gaspésie! Le bar rayé, c’est le poisson des vacances. Si vous planifiez de camper ou de séjourner dans une accueillante auberge sur la péninsule, trouvez-vous un bel endroit à l’est de Rivière-du-Loup et vous aurez la chance de rencontrer du bar rayé. Il nage parfois près de la côte. Vous pourrez possiblement en attraper en vous mouillant un peu les pieds et en lançant votre ligne à partir de la plage, ou en vous rendant un peu plus loin au large lors d’une excursion en bateau avec un guide. 

Il est important de vous rappeler que le bar rayé est de passage en eaux québécoises alors qu’il effectue une migration. De façon générale, les bons secteurs en début de saison vont connaître des accalmies alors que les vagues de migration passent. Les médias sociaux regorgent de groupes de pêcheurs de bar rayé; suivez ces groupes afin d’avoir une idée d’où les bancs se situent au moment de la pêche. Il suffit de taper bar rayé et la région où vous souhaitez pêcher et Facebook vous proposera plusieurs groupes.

Consultez la carte de la zone de pêche 21 qui illustre les limites où il est possible de pêcher du bar rayé. Surtout, respectez-les.

Il existe aussi d’autres zones où la pêche au bar rayé est acceptée au Québec. Pour ces zones, il vaut mieux vérifier précisément la réglementation sur les rivières où vous souhaitez pêcher; dans les pages des différentes zones de pêche, choisissez le plan d’eau désiré dans le menu déroulant Plans d’eau – Exceptions réglementaires.

 

Matériel : que devez-vous emporter pour aller pêcher le bar rayé?

Équipement pour pêcher le bar rayé

Le bar rayé peut très bien se pêcher au lancer léger comme à la mouche. C’est une très bonne espèce pour apprendre à « maîtriser » un poisson au bout d’une ligne.

Privilégiez une canne à pêche suffisamment résistante pour être capable de capturer un gros bar rayé sans pour autant l’épuiser. Bien que la prise de bars rayés doive respecter la limite de taille légale oscillant entre 50 et 65 cm (entre 19,7 et 25,6 po), vous pourriez avoir une surprise et capturer un poisson de 80 à 85 cm (de 31,5 à 33,5 po), voire plus, qu’il vous faudra remettre à l’eau.

Pour la pêche au lancer léger, l’idéal est d’utiliser une canne de type surf casting, c’est-à-dire assez résistante pour combattre le poisson, tout en gardant le plaisir de pêcher. 

Pour la pêche à la mouche, une canne no 6 ou no 8 fait bien le travail.. 

Côté leurres, le mot d’ordre est la variété. Il faut vous préparer à séduire le poisson qui attaque en surface avec des leurres flottants, à aller le chercher au fond de l’eau avec des poissons-nageurs et, surtout, à affronter les vents forts avec des leurres à tête plombée.

Pour la pêche à la mouche, les mouches de type Clouser Minnow sont probablement les plus répandues. Vous aurez aussi des chances de succès avec les mouches imitant des crustacés ou bien des poissons (ex. : Gartside Gurgler, Bob’s Banger, Deceiver, Surf Candy, etc.)

Dans tous les cas, assurez-vous d’avoir des hameçons simples, mais de ne jamais accrocher plus de trois hameçons sur votre ligne et de n’utiliser aucun appât.

Enfin, pensez à apporter des bottes de pêche et/ou une combinaison de bottes-pantalon étant donné que vous serez immergé en partie.

 

Après-pêche : comment nettoyer un bar rayé?

En plus d’avoir passé un superbe après-midi au bord de la mer à pêcher, vous aurez, avec un peu de chance, un excellent repas à consommer. La réglementation permet de conserver trois poissons qui mesurent entre 50 et 65 cm (entre 19,7 et 25,6 po); vous aurez donc de quoi vous mettre sous la dent pour le souper.

Comment nettoyer un bar rayé? Ça dépend de la façon dont vous l’apprêterez. Le bar rayé se cuisine très bien en papillote tout comme en filets. Dans quelques cas, comme pour une recette de bar rayé en croûte de sel, vous pouvez conserver les écailles.

Sinon, retirez les écailles avant de quitter la zone de pêche. Vous pouvez attendre d’être à la maison pour éviscérer le poisson, retirer la peau et les graisses (chaire rouge-grisâtre).

 

Comment fileter le bar rayé?

Une fois nettoyé, le bar rayé se découpe en filet très facilement, sensiblement de la même façon que vous préparez un filet de doré ou de truite.

Coupez d’abord les nageoires avec des ciseaux, puis tranchez la tête avec un couteau au niveau des branchies. Placez le poisson à plat sur la planche à découper, le dos vers vous. Glissez doucement la lame de votre couteau horizontalement sur la colonne vertébrale sur toute la longueur du poisson. Vous aurez donc retiré le premier filet. Retournez le poisson et répétez l’opération afin de découper le deuxième filet. Il ne vous reste plus qu’à retirer les arêtes et le tour est joué.

 

Comment apprêter le bar rayé?

Bar rayé cuisiné de façon gastronomique

Pour vous inspirer côté gastronomie, regardez cette idée de recette de poêlée de bar rayé, salsa estivale, crémeux d’avocat et salade de fenouil.

 

Astuces de pêche en vrac

  1. Si vous décidez d’emporter votre canne à pêche qui vous sert à attraper quelques truites chaque année au chalet, n’oubliez pas de bien la nettoyer après l’avoir utilisée pour le bar rayé. Autrement, l’eau salée pourrait l’abîmer.
  2. La pêche de nuit peut être très fructueuse, bien que la pêche de jour est possible. La tombée du jour est une occasion en or pour le bar rayé de venir attaquer les groupes de poissons-fourrages au bord des rives.
  3. Manipulez le poisson avec soin une fois pêché. Même s’il est fait fort, ou qu’il s’approche de la rive, le bar rayé n’aime pas s’étendre sur le sable. Décrochez délicatement l’hameçon, avancez dans l’eau et laissez-le retourner au large si vous ne le conservez pas pour votre souper.

Also available in: Anglais