Jusqu’à 50% de rabais* Magasinez

SAIL Blogue

Tout savoir sur les perceuses et les tarières pour la pêche sur glace

SAIL

18 janvier 2023

Partagez

Facebook Courriel
Perceuse à glace pour la pêche

Une perceuse, aussi appelée tarière à glace, est une pièce d’équipement essentielle aux pêcheurs sur glace. Celle-ci doit bien évidemment être fiable et de qualité, mais il est tout également important de savoir l’utiliser correctement afin d’attraper un maximum de poissons.

Pour tout savoir sur les caractéristiques des tarières à glace et les méthodes de forage, vous découvrirez dans cet article :

  1. Quelle est la meilleure tarière pour la pêche sur glace
  2. Les avantages de la tarière électrique
  3. Performances des tarières manuelles
  4. Maximiser votre temps passé à pêcher grâce à des techniques de forage éprouvées
  5. Plus de conseils sur les tarières à glace

Quelle est la meilleure tarière pour la pêche sur glace

Percer des trous dans la glace est l’une des étapes essentielles de la pêche sur glace. Pour cela, il est nécessaire de s’équiper de la meilleure tarière, celle qui vous permet de percer des trous efficacement et de retourner à la pêche le plus rapidement possible.
De nombreux pêcheurs affectionnent particulièrement les modèles électriques, comme les tarières à glace 40 V et 24 V au lithium de StrikeMaster. Voyons ci-dessous plusieurs raisons de ce choix.

Conseil : Vous avez besoin d’aide pour choisir la meilleure tarière pour la pêche sur glace?

Les avantages de la tarière électrique

Les tarières électriques offrent de nombreux avantages ainsi que des accessoires permettant aux pêcheurs d’être plus efficaces sur la glace. Le premier avantage est certainement leur vitesse de perçage. Si l’on continue avec l’exemple des tarières à glace 40 V et 24 V au lithium de StrikeMaster, un pêcheur doit simplement tirer vers le haut le levier de verrouillage (interrupteur de sécurité) et appuyer sur le bouton pour que le moteur sans balai commence immédiatement à alimenter la foreuse, activant les deux lames dentelées Lazer en acier inoxydable afin de couper la glace. Pour les pêcheurs qui font beaucoup de trous, le gain de temps qu’offre une tarière à glace électrique au fil de la journée est un avantage considérable. D’autant plus si on considère le temps nécessaire à attendre qu’une tarière à essence se réchauffe avant de pouvoir forer. Les tarières électriques permettent également d’éliminer les problèmes de carburateurs sales et de moteurs noyés qui sont fréquents chez les modèles à essence.

Perceuse à glace electrique strikemaster

Le poids de la tarière est un autre détail important. Plus la foreuse à glace est légère, plus elle est facile à transporter et moins le pêcheur est susceptible de se fatiguer. Cela offre plus de mobilité ainsi que la possibilité de percer suffisamment de trous pour couvrir une zone de pêche plus grande. À titre de comparaison, une tarière StrikeMaster Lithium 40 V Lite de 8 pouces pèse 21 livres alors que certaines tarières à glace à essence de 8 pouces pèsent plus de 30 livres. Pour une option encore plus légère, considérez la tarière à glace Lithium 24 V de StrikeMaster – les modèles de 6 et 8 pouces ayant respectivement un poids de 13,3 et de 14,3 livres.

Performances des tarières manuelles

Malgré la popularité des tarières électriques, de nombreux pêcheurs sur glace comptent encore sur les tarières à main. Étant donné qu’une tarière manuelle doit être tournée à la main pour percer un trou, toutes les options offrant plus d’efficacité ou de confort sont bonnes à être considérées. Par exemple, les pêcheurs obtiendront de meilleures performances avec une tarière manuelle dotée d’une poignée décalée, comme la Fin-Bore III de Rapala. Son système de rotation à deux mains permet d’obtenir plus de couple et plus de puissance. De plus, ces tarières sont dotées de lames en acier inoxydable incurvées et tranchantes comme des rasoirs, lesquelles contribuent également aux performances légendaires de forage rapide et en douceur de ce modèle.

tarières à glace manuelles

Maximiser votre temps passé à pêcher grâce à des techniques de forage éprouvées

Le moment et l’endroit où vous percez des trous peuvent avoir une incidence importante sur le nombre de poissons que vous allez attraper. Il est préférable de préparer votre sortie en avance et d’être stratégique lors du forage. Une approche aléatoire fait perdre du temps et de l’énergie. Voici trois exemples de techniques de forage calculées et éprouvées.

Afin d’améliorer l’efficacité du forage et l’emplacement des trous, il est recommandé d’utiliser une carte numérique affichant les contours de la profondeur d’un lac. En vous référant à cette carte, il est plus facile de localiser les bonnes zones de pêche, comme les pointes, les bosses et les fosses. Vous pouvez alors forer directement au-dessus de ces repères et éviter de creuser des trous de recherche inutiles. Les cartes sont disponibles sur plusieurs applications pour téléphones intelligents ainsi que sur les systèmes de géolocalisation portables. Marquer les lieux de pêche productifs avec des points de repère GPS est assurément une bonne pratique, et les sonars peuvent également se révèler un outil précieux.

Une autre stratégie efficace consiste à percer des trous suivant un modèle. Le fait de forer en zigzag le long des tombants vous permet par exemple de couvrir systématiquement l’eau à différentes profondeurs le long de ces bords productifs qui retiennent les poissons. Le forage en quadrillage est utile pour scruter de grandes zones, comme un secteur recouvert d’algues, afin d’identifier le repaire de dorés, de perches jaunes, de mariganes, de brochets ou encore d’autres espèces de poissons.

Il est également préférable d’éviter de percer des trous lorsque les poissons mordent, car les vibrations risquent de les effrayer. Si vous savez que vous allez pêcher lors d’une période d’alimentation importante, comme au crépuscule pour le doré jaune, arrivez tôt et percez tous les trous dont vous aurez besoin avant que le soleil se couche et que les poissons deviennent alors actifs.
Lorsque vous ne pouvez pas forer à l’avance, vous devrez peut-être attendre après avoir percé les trous et laisser les poissons se calmer avant qu’ils ne commencent à mordre. C’est souvent le cas lorsque vous pêchez à faible profondeur.

Plus de conseils sur les tarières à glace

Pour conclure cet article sur les avantages d’une tarière de pêche sur glace efficace ainsi que sur les techniques de perçage de trous, voici quelques conseils supplémentaires à garder à l’esprit lors de votre prochaine saison de pêche blanche :

  • Apportez une batterie de rechange pour une tarière à glace électrique afin d’augmenter le nombre de trous que vous pouvez percer – StrikeMaster vend séparément des batteries au lithium de rechange de 40 V et de 24 V pour ses tarières à glace.
  • Si vous possédez une perceuse électrique sans fil de 18 volts avec un mandrin de 1/2 po, vous pouvez l’utiliser pour alimenter une tarière à glace comme le modèle Lite-Flite Lazer de StrikeMaster. Cela permet d’obtenir une tarière à glace électrique légère et portable.
  • Dans le cas des tarières à glace StrikeMaster et Fin-Bore de Rapala dont il est question dans cet article, il est essentiel de laisser les lames faire le travail de coupe – évitez de pousser sur la tarière pendant son fonctionnement.
  • Plus les lames d’une tarière à glace sont tranchantes, plus elles percent la glace efficacement.
  • Lorsque vous vous préparez à percer un trou, placez la tête de coupe sur la glace avec le plus grand soin.
  • Remplacez par des lames neuves les lames qui sont émoussées ou endommagées. Il existe des affûteurs pour aiguiser les bords des lames.
  • N’oubliez pas de toujours garder les lames protégées lorsque la tarière n’est pas utilisée.

Vous aimerez aussi