Chasse au petit gibier

Chasse au petit gibier, grandes découvertes

L’automne est bien connu pour être la saison des chasseurs! C’est à cette période de l’année qu’amateurs et experts se rendent en forêt pour récolter diverses prises, mais pour quelqu’un qui n’a jamais pratiqué ce sport, les débuts ne sont pas toujours évidents. C’est pourquoi la chasse au petit gibier est la pratique la plus populaire pour initier de futurs chasseurs ou pour simplement perfectionner son art et sa technique!

Tout d’abord… précisons : qu’est-ce que le petit gibier?

Le petit gibier se définit par l’ensemble des animaux de petite taille. Les espèces que l’on retrouve le plus fréquemment au Québec sont les oiseaux comme la perdrix, la caille, le canard sauvage, le dindon sauvage, le faisan et l’oie, tandis que chez les mammifères on répertorie le coyote, le lièvre, le loup, le raton laveur et le renard.

Maximiser ses chances

Ce type de chasse peut se vivre dans différentes conditions, mais elle est idéale lorsqu’il ne vente pas, ne pleut pas et lorsque le soleil réchauffe le gravier. Plus l’automne avance et plus il rend la chasse facile aux traqueurs que vous êtes, puisque les feuilles dans les arbres se font plus rares et que les oiseaux peuvent moins s’y camoufler. La chasse au petit gibier est considérée comme étant une « chasse fine », car en tant que chasseur, vous serez toujours en déplacement afin d’arpenter le territoire en quête de gibier. Il est également possible de prolonger la chasse au petit gibier lorsqu’il y a une légère neige au sol, même que celle-ci aide le chasseur à repérer le pistage du gibier.

Le moment parfait

Les chasseurs sont bien connus pour être des lève-tôt! Il n’est pas rare qu’on retrouve, dès l’aube, le petit gibier au bord de la route sous le soleil. Même si elle se pratique toute la journée, le petit matin est le moment à privilégier pour la meilleure chasse au petit
gibier!

L’équipement nécessaire

En comparaison à la chasse au gros gibier où un équipement plus complexe est nécessaire – voir notre article sur la chasse à l’orignal – la chasse au petit gibier, quant à elle, nécessite peu de matériel et une préparation minimale comme elle se pratique à la carabine de petit calibre ou au fusil.

Équipement de chasse

Vous aurez donc besoin :
• d’une arme à feu;
• de bottes de marche;
• de munitions;
• d’un permis de chasse;
• d’un dossard;
• d’un droit d’accès pour la chasse.

SAIL - chasse au petit gibier - browning

Des permis d’initiation sont également à portée de mains pour les apprentis chasseurs : si vous ne possédez pas votre certificat, il est tout de même possible de vous procurer un permis qui vous permettra une initiation aux côtés d’un chasseur plus expérimenté, de plus de 25 ans et qui possède lui-même un certificat.

Bien sûr, plusieurs conseils peuvent être donnés et quelques théories enseignées pour la chasse au petit gibier, mais s’il était impératif de dresser une liste de ceux et celles qui pourraient être les plus utiles, voici à quoi elle ressemblerait :
• chasser en solitaire;
• maîtriser le territoire;
• chasser à pied;
• toujours regarder les angles « 10h-11h » et « 13h-14h »;
• un demi-tour est un tout nouveau sentier;
• passer la journée dans les bois;
• être à la recherche de végétation mixte.

La perdrix

La perdrix est le petit gibier le plus populaire. De plus, il n’est pas nécessaire d’aller très loin pour chasser la perdrix : elle se trouve souvent plus près que nous le pensons! Les secteurs boisés situés près des routes et les chemins graveleux traversant les secteurs boisés des fermes sont les endroits idéaux pour chasser la perdrix. Si vous souhaitez vous aventurer en forêt pour chasser la chasser, recherchez les arbres résineux, les conifères, les arbustes à fruits sauvages et les feuillus. Le chasseur a plus de chances de voir la perdrix en marchant normalement qu’en se déplaçant sur la pointe des pieds : lorsqu’elle entend un peu de bruit, la perdrix tente de voir le prédateur et confirmera sa présence en bougeant ou en criant!

Quels sont les quotas?

Pour ce qui est des tétras, gélinottes, lagopèdes et des oiseaux migrateurs, une limite de prises quotidiennes et une limite de possession s’appliquent : la limite de prises est de 5 en tout, par jour, et la limite de possession est de 15 en tout. Pour ce qui est des autres espèces de petit gibier, il n’y a pas de limite qui s’applique, sauf exception pour le lièvre d’Amérique et le lapin à queue blanche, selon les endroits. Finalement, il est important de rappeler que la sécurité doit demeurer une priorité. Portez un vêtement de couleur orangé fluorescent s’étalant sur le dos, les épaules et la poitrine de façon à ce qu’il soit visible, en tout temps et de tout angle.

Bonne initiation et bonne chasse!
Une collaboration de l’équipe Born to Hunt