Comment bien remplir son sac à dos et gagner de l’espace

Also available in: Anglais

Le grand départ approche et vous angoissez à l’idée de ne pas réussir à tout faire entrer dans vos bagages?

Si vous avez besoin d’aide pour choisir le sac à dos de randonnée adapté à vos activités, rendez-vous sur notre guide « Comment choisir son sac à dos de randonnée? » qui vous aidera à faire le bon choix!

Vous partez en longue randonnée pour la première fois et ne voulez pas vous retrouver complètement démuni, la nuit tombée, sans lampe de poche et avec un mal de dos? On vous explique comment bien remplir votre sac à dos et gagner de l’espace pour l’essentiel.

Faire le tri

Non, vous ne pouvez pas tout apporter en voyage. Comment savoir ce dont vous aurez vraiment besoin? C’est simple. Un endroit où dormir, ce qui signifie en camping d’apporter tente, matelas et sac de couchage; de quoi manger et boire, c’est-à-dire des outils pour cuisiner sur le feu ou simplement pour ouvrir une bouteille de vin ainsi que de la nourriture lyophilisée, un réservoir d’eau et des collations; de quoi vous sauver la vie, soit trousse de premiers soins, lampe de poche, carte de crédit (hé oui!); de quoi vous laver, notamment savon, serviette, brosse à dents et dentifrice; de quoi vous identifier, comme un passeport ou des cartes d’identité; de quoi vous divertir, c’est-à-dire livres, cellulaire, écouteurs, etc.; et de quoi vous vêtir. Mais attention, cette dernière catégorie laisse parfois place à des débordements.

En matière de vêtements, lorsque vient le temps de partir uniquement avec votre sac sur votre dos, contentez-vous de morceaux polyvalents, confortables et pratiques, et limitez-vous à un exemplaire ou deux de chaque type. Par exemple, pour un séjour d’une semaine : un manteau imperméable, une doudoune, deux chandails en laine mérinos, une veste ou une chemise, une camisole, deux t-shirts, une robe pour les sorties en ville, un short, un legging et un jean souple. Pour ce qui est des sous-vêtements, la même règle s’applique : assurez-vous qu’ils soient polyvalents, confortables et pratiques, mais prévoyez plus de paires de bas que nécessaire, surtout si vous avez l’intention de marcher beaucoup et en nature.

Si vous partez en autonomie, faites-vous une liste de tous les outils, aliments et accessoires que vous ne pouvez pas vous permettre d’oublier et cochez chaque élément au fur et à mesure qu’il entre dans votre sac.

Répartir le poids

Une fois que le tri est fait, le remplissage commence! Commencez par mettre au fond de la poche centrale de votre sac tout ce dont vous n’aurez à vous servir qu’une fois bel et bien rendu au lieu de campement et qui reste relativement léger : équipement de camping, lampe de poche, oreiller, etc. Tentez de créer une base qui soit uniforme et compacte. Pour vous aider, utilisez des sacs de compression. Vous serez étonné de voir à quel point votre sac de couchage peut rapetisser! Si des objets s’avèrent trop encombrants, mettez-les de côté pour la troisième étape.

Votre base ainsi créée, c’est maintenant le temps de mettre les objets lourds : guide de voyage, gamelle, chaufferette, etc. De cette façon, le poids de votre sac se trouvera pile dans votre milieu de dos, là où se trouve votre centre de gravité. Vous éviterez ainsi de perdre l’équilibre ou de ressentir des douleurs musculaires à la fin d’une longue journée.

Lorsque les objets les plus lourds sont placés, il ne reste plus qu’à ranger sur le dessus de la poche centrale les choses les plus encombrantes, comme votre filtre à eau, et les plus légères, comme vos vêtements et sous-vêtements.

Utilisez les sangles extérieures

La poche principale est bien remplie, mais vous avez probablement encore plusieurs choses à ranger. Pas de problème! Fixez solidement les plus gros éléments comme vos bottes et votre tente sur les côtés ou le dessous de votre sac en utilisant les sangles ajustables qui s’y trouvent. Une fois de plus, prenez soin de répartir le poids en vérifiant qu’un côté ne soit pas démesurément plus lourd qu’un autre ainsi qu’en donnant une partie de votre matériel à un compagnon de voyage au besoin.

Prenez note que si vous confiez votre sac à un transporteur (avion, train, bus, bateau) qui le placera dans un coffre ou sur un toit avec d’autres bagages, il est préférable de ne rien laisser à l’extérieur de votre sac ou alors de l’y fixer avec quelque chose de plus solide comme plusieurs tours de large ruban adhésif.

Tirer profit des petites poches

Il vous reste quelques menus articles ô combien essentiels à emporter? Observez bien votre sac. Au-delà de la poche principale, plusieurs autres poches ont été placées à différents endroits stratégiques pour des objets très spécifiques : bouteille d’eau, cellulaire, canif, etc. Tirez profit de chaque recoin de votre sac à dos en y rangeant tout ce dont vous pourriez avoir besoin rapidement durant votre aventure ou encore à plusieurs reprises : portefeuille, imperméable léger, doudoune, foulard, tuque, casquette, carte des sentiers, collations, etc.

Si vous utilisez l’un de ces réservoirs d’eau munie d’une paille, n’oubliez pas de le remplir et de le mettre dans la longue poche qui tapisse l’intérieur de votre sac avant d’en faire sortir le tube par un trou souvent créé à cet effet, sauf si l’utilisation n’est que pour plus tard ou que vous prenez l’avion, par exemple.

Tester

Mais pour connaître la meilleure façon de remplir votre sac à dos et de gagner de l’espace, rien ne vaut mieux que de le tester vous-même. Chaque corps, chaque voyage et chaque sac étant différent, servez-vous de nos conseils pour vous guider et essayez, avant de partir, plusieurs combinaisons. Marchez avec votre sac bien rempli sur votre dos, et tentez de déterminer s’il y a un déséquilibre ou un objet vous pose problème.

Plus vous voyagerez en sac à dos et plus vous saurez ce dont vous avez réellement besoin pour vivre une expérience agréable. En attendant, n’hésitez pas à poser des questions à un expert en visitant un magasin de plein air et prenez le temps de comparer les différents modèles de sacs offerts en fonction de votre corps et de vos attentes, que ce soit parce que vous avez envie de mieux vous équiper ou de vous équiper pour la première fois.

Sacs d’expédition Sacs de randonnée Sacs urbains

Also available in: Anglais