Chasseur avec une carabine

Les questions les plus fréquemment posées à propos des carabines de chasse

Also available in: Anglais

Vous avez opté pour la carabine lors de vos séances de chasse, mais vous avez encore quelques questions afin de bien maîtriser et d’utiliser cette arme à feu en toute sécurité? Trouvez des réponses à vos interrogations en lisant cet article.

 

FédéCP

 

Cet article a été produit en collaboration avec la FédéCP.

 

 

Maintenant que vous avez fait le choix d’une carabine de chasse, de nouvelles questions vous assaillent quant à son utilisation et à son entretien. Nous répondons ici aux questions de base les plus fréquemment posées.

Familiarisez-vous avec les différents types de carabines en survolant les différents modèles offerts chez SAIL.

Magasinez – Carabines

Comment bien tenir une carabine pour le tir?

Selon le type de chasse que vous effectuez, vous pourrez choisir la position de tir qui s’adapte le mieux : debout, à genou, assis(e) ou couché(e). Peu importe la position, les trois éléments suivants sont à retenir : l’angle du corps, l’appui à l’épaule et la position de la tête. Surtout, avant de vous positionner pour tirer ou lors de vos déplacements, assurez-vous que votre doigt est éloigné de la détente et que votre arme à feu est toujours positionnée vers une direction sécuritaire; le canon ne doit JAMAIS pointer vers vous-même ou une autre personne.

Angle du corps

Ne vous positionnez jamais complètement face à la cible pour tirer avec une carabine. Votre corps doit être à angle (de façon générale à 45 degrés) et l’épaule sur laquelle s’appuie la crosse doit être la plus reculée par rapport à la cible.

Appui à l’épaule

Vous devez appuyer la crosse fermement dans le creux de votre épaule, entre la bosse de l’articulation et le muscle pectoral. Le recul de l’arme sera ainsi bien absorbé par votre corps. Autrement, l’impact sera douloureux.

Position de la tête

Appuyez votre joue contre la crosse de l’arme sans étirer le cou. Vous ne devez surtout pas tenter de coller votre œil à la lunette de visée. Le recul de l’arme fait que le télescope pourrait frapper votre arcade sourcilière.

Comment viser avec une carabine?

Yeux ouverts

Lorsque vous regardez dans la lunette de visée ou que vous alignez les mires, il peut être facilitant de fermer un œil. Cependant, dans le cadre de la chasse, il est préférable de garder les deux yeux ouverts parce que l’environnement dans lequel vous chassez peut changer : un autre animal pourrait s’approcher ou un chasseur pourrait marcher vers vous. En vous entraînant à garder les deux yeux ouverts, vous arriverez à voir votre cible tout en surveillant les alentours. Rappel : ne vous servez pas de la lunette de visée pour identifier un animal, une personne ou un objet. Vous devez utiliser des jumelles.

Respiration

Le contrôle de la respiration est un facteur clé de la réussite de votre tir. Vous aurez un maximum de stabilité lors de la pause naturelle entre deux cycles de respiration. Pour allonger cette pause, prenez au moins deux grandes respirations avant d’entamer le processus de tir. Ces profondes inspirations seront aussi bénéfiques pour réduire le stress et l’excitation liés à la vue du gibier convoité. Vous serez en mesure de bien analyser votre cible et ce qui se trouve au-delà, de façon à faire un tir sécuritaire.

Pression sur la détente

Pour placer le projectile exactement là où vous voulez viser, il faut éviter tout mouvement, aussi minime soit-il. Le seul mouvement à accomplir pendant le tir est la pression sur la détente. Vous devez appuyer de façon constante jusqu’à ce que le coup parte. Un mouvement brusque ou saccadé pourrait faire bouger votre arme.

Suivi du tir

Bien que vous soyez pressé(e) d’observer la réaction de l’animal, ne bougez pas trop vite. Conservez votre position de tir et votre image de visée jusqu’à ce que le tir soit complété. En relevant la tête trop tôt, vous pourriez faire dévier le tir.

Comment nettoyer une carabine?

Assurez-vous d’abord que votre arme à feu est sécuritaire, qu’elle n’est pas chargée (le chargeur et la chambre doivent être vides) et qu’aucune munition ne se trouve à proximité. Vérifiez le trajet d’alimentation et examinez aussi l’âme du canon; elle ne doit en aucun cas être obstruée.

À la chasse

L’entretien principal consiste à essuyer l’eau ou l’humidité sur et dans la carabine à la fin d’une journée de chasse. Le simple fait de passer une journée dehors et d’entrer au chalet pourrait créer de la condensation et faire rouiller le métal. Si votre carabine a subi des changements de température, assurez-vous de la laisser reposer à la température ambiante et de l’assécher avant de la ranger dans un coffre ou un étui fermé.

À la fin de la chasse

Après avoir tiré avec votre carabine et passé quelques jours en forêt, prenez le temps de nettoyer l’intérieur du canon et les parties accessibles par un démontage de base, puis de protéger l’arme jusqu’à sa prochaine utilisation. Vous aurez besoin de quelques articles de base pour effectuer le nettoyage : une tige de nettoyage, une brosse en laiton, un embout fendu, des chiffons, un solvant et de l’huile.

Fixez à votre baguette une brosse de laiton sur laquelle vous aurez mis quelques gouttes de solvant pour bien retirer toutes les particules à l’intérieur du canon. Passez la brosse du mécanisme vers la bouche. Si c’est impossible (dans le cas d’une arme semi-automatique par exemple), placez un chiffon sur le mécanisme pour éviter de pousser toutes les particules dedans ou utilisez un cordon de nettoyage.

Accrochez un petit morceau de chiffon à votre baguette et passez dans le canon autant de fois qu’il faut pour que le chiffon ressorte propre.

Avant l’entreposage pour une longue période, mettez une goutte d’huile sur le chiffon et passez-le à l’intérieur du canon ainsi que sur toutes les parties métalliques extérieures.

Comment entreposer une carabine?

À la fin de votre saison de chasse, après avoir bien nettoyé votre carabine, vous avez deux options pour l’entreposer :

  1. La rendre inopérante en retirant le verrou ou la glissière, ou la verrouiller à l’aide d’une serrure de pontet ou d’un câble de sécurité.
  2. La placer dans un coffre de sûreté ventilé et verrouillé qui ne peut pas être forcé facilement.

Selon vos préférences, vous pourrez opter pour un verrou à clé ou à combinaison.

Vous pouvez aussi verrouiller votre arme ET la placer dans un coffre, mais ce n’est pas exigé par la loi.

Les munitions doivent être rangées dans une autre pièce ou être mises dans un coffre verrouillé (autre que celui de votre arme à feu) si elles sont conservées dans la même pièce.

Consultez toutes les règles liées au transport et à l’entreposage des armes à feu sur le site Web de Sécurité Nature.

Also available in: Anglais