Pêche au brochet

Pêche au brochet : techniques et conseils pour réussir vos prises

Also available in: Anglais

Le brochet est une espèce assez commune et répandue dans la plupart des rivières et des lacs du Québec et de l’Ontario. En revanche, la pêche au brochet est tout sauf ennuyeuse ou facile! Attraper ce « requin d’eau douce » s’avère déjà un défi, mais le ramener à la ligne est un défi encore plus grand. Claude Bissonnette, gestionnaire des catégories chasse et pêche chez SAIL et spécialiste de la pêche, partage ses meilleurs conseils et techniques pour réussir votre expédition de pêche au brochet.

Dans cet article, vous en apprendrez plus sur :

  1. Les meilleurs endroits où pêcher le brochet
  2. La période de l’année idéale pour la pêche au brochet
  3. Le moment idéal de la journée pour la pêche au brochet
  4. Le meilleur équipement à apporter
  5. Les principales techniques à employer
  6. La pêche au brochet en hiver
  7. Les meilleurs conseils à suivre

Équipement de pêcheMeilleur équipement pour le brochet

Les meilleurs endroits où pêcher le brochet

Les adeptes de la pêche peuvent s’initier à la pêche au brochet, aussi appelé le grand brochet, dans les lacs et les rivières. Ce poisson vert olive à vert foncé, qui arbore des taches pâles sur le dos et une impressionnante dentition, est un chasseur naturel qui a toujours faim. Les zones aquatiques peu profondes et parsemées de végétation sont des repères de pêche idéaux, car le brochet s’y cache en attendant que les petits poissons passent. Tentez votre chance près de la végétation, comme les hautes herbes ou les graminées, ou juste en dessous des arbres en surplomb.

Pour en savoir plus sur les caractéristiques du grand brochet (l’espèce de brochet la plus courante au Québec et en Ontario), consultez notre autre blogue sur la pêche au brochet.

La période de l’année idéale pour la pêche au brochet

À l’exception de la période de frai, il est possible de pêcher le brochet presque toute l’année, y compris en hiver. La période de pêche au brochet s’étend généralement de mai à la fin mars.

Les dates diffèrent selon les zones, donc portez attention aux règlements provinciaux.

 

Le moment idéal de la journée pour la pêche au brochet

Le brochet est plus actif au crépuscule et à l’aube. Buvez un café fort pour vous énergiser et essayez d’être sur l’eau tôt le matin, ou visez le coucher du soleil en pêchant depuis la rive. Évitez de pêcher en soirée ou la nuit, car il n’y a pas beaucoup d’activité lorsque la lumière est éteinte.

Le meilleur équipement à apporter

L’équipement dont vous aurez besoin pour pêcher le brochet dépend de la technique de pêche privilégiée, bien que la plupart des gens aient tendance à s’en tenir à leur ensemble de pêche au lancer léger habituel pour éviter d’acheter du nouvel équipement. Étant donné que la pêche au brochet peut être tout un défi à relever, lisez-en davantage sur le meilleur équipement de pêche au brochet à apporter pour vous assurer que vous êtes bien équipé(e). En gros, vous aurez besoin d’une canne à pêche et d’un moulinet assez robustes, ainsi que de pinces à long nez et d’une épuisette solide question de pouvoir manipuler les plus gros spécimens.

Les principales techniques à employer pour la pêche au brochet

Il est assez facile d’obtenir une touche, car les brochets sont toujours prêts à sauter sur l’occasion de déguster un repas offert sur un plateau d’argent. Ainsi, la plupart des techniques de pêche peuvent être employées; pêche au lancer, pêche à la mouche, pêche à la traîne, etc. Le plus grand défi consiste à savoir quand employer l’une ou l’autre des techniques. Claude Bissonnette conseille de choisir la bonne technique selon votre emplacement.

Pêche au lancer léger

La pêche au lancer léger est idéale pour la pêche au brochet, car elle ne nécessite pas d’équipement spécial et peut être pratiquée aussi bien depuis la rive que dans une embarcation.

Une fois que vous avez obtenu une touche, il vous faudra un peu de finesse pour ramener votre prise. Un brochet peut vous laisser le ramener assez facilement pendant un certain temps, car il ne sent pas l’hameçon ou ne se rend pas compte qu’il a été attrapé, mais dès qu’il s’en rend compte (souvent près de l’embarcation), il se bat de manière assez agressive pour s’échapper. Claude Bissonnette recommande de réduire la résistance de votre moulinet lorsque votre prise s’approche du bateau afin d’éviter de casser votre fil, voire votre canne à pêche, lorsque le brochet tentera de faire demi-tour brusquement.

Pêche au lancer lourd

Les pêcheurs plus expérimentés recherchent parfois plus de précision et une plus grande distance de lancer, donc la pêche au lancer lourd donnera de meilleurs résultats. C’est également la technique de choix pour l’utilisation de leurres plus lourds, ce qui peut s’avérer utile pour la pêche au brochet.

Pêche à la traîne

La pêche à la traîne peut être particulièrement efficace pour celles et ceux qui pêchent dans des lacs plus vastes ou profonds. Certains brochets sont assez confiants pour chasser de la nourriture en eau libre, sans se cacher dans la végétation, alors essayez de pêcher à la traîne avec un poisson-nageur (crankbait) afin de maximiser vos chances de faire une prise importante.

« Lorsque vous pêchez à la traîne, vous aurez peut-être tendance à relâcher un peu vos mains en attendant une touche. De nombreuses personnes ont perdu une canne à pêche de cette façon, alors assurez-vous de garder une prise ferme sur votre canne à pêche en tout temps, afin de ne pas la perdre si vous obtenez soudainement une forte touche », révèle Claude Bissonnette.

Pêche à la mouche

La pêche à la mouche est idéale pour sillonner les eaux peu profondes et garnies de végétation. Recherchez les poissons visibles qui se cachent dans les hautes herbes, déplacez-vous lentement et lancez votre ligne à proximité. Vous aurez besoin d’une bonne paire de bottes-pantalons et de mouches de taille six à huit pour qu’elles soient faciles à repérer par les brochets affamés. Jetez un coup d’œil à la sélection de pêche au brochet de Neptune et de MFC.

Pêche avec remise à l’eau des prises

Le brochet n’est pas facile à tailler en filets. Il contient beaucoup d’arêtes et de nombreuses personnes préfèrent le remettre à l’eau après l’avoir attrapé plutôt que d’essayer de le fileter. Si vous remettez votre prise à l’eau, il aura de bonnes chances de survie, mais vous devez absolument éviter de trop manipuler le poisson, car vous pourriez endommager ses branchies ou ses yeux et il pourrait en mourir. Une fois la prise effectuée, laissez le brochet dans votre épuisette dans l’eau, enfilez une paire de gants de pêche épais et retirez l’hameçon à l’aide d’une pince à long nez.

La pêche au brochet en hiver

La pêche sur glace peut paraître plus passive, car certains pêcheurs installent des brimbales et attendent que les poissons mordent avec un café chaud en main. Pour celles et ceux qui préfèrent un peu plus de challenge, la pêche au brochet en hiver peut être très amusante, car cette espèce reste active et bouge beaucoup même dans l’eau froide. Munissez-vous d’un bon ensemble de pêche sur glace (y compris une canne à pêche sur glace de puissance moyenne à lourde), d’un porte-canne et d’un leurre attrayant pour optimiser vos chances d’attraper un brochet de taille importante.

Vous pouvez opter pour des appâts vivants, des appâts morts ou des appâts artificiels, mais soyez prudent, car l’utilisation d’appâts vivants ou morts n’est pas toujours autorisée. Le principal conseil de Claude Bissonnette est de vérifier la réglementation locale avant de partir, car certaines régions, dont l’Ontario, autorisent l’utilisation d’appâts vivants, tandis que d’autres comme le Québec ne le permettent pas. L’utilisation d’appâts de poissons morts est également restreinte au Québec et n’est autorisée que pendant l’hiver.

Les meilleurs conseils à suivre

Claude Bissonnette a quelques conseils supplémentaires à partager pour une sortie de pêche au brochet réussie :

  • Portez des lunettes de soleil polarisées. Cela réduira les reflets du soleil sur l’eau plutôt éblouissants et vous permettra de voir où les poissons se cachent, afin que vous puissiez vous approcher lentement et lancer votre ligne près d’eux.
  • Le brochet est un poisson visqueux et malodorant. Si vous ne comptez pas le manger, Claude Bissonnette recommande de ne pas le déposer dans le bateau et de le décrocher directement dans l’épuisette.
  • Renseignez-vous sur le grand brochet avant de partir! En comprenant son comportement et ses caractéristiques, vous aurez de meilleures chances de l’attraper.

Also available in: Anglais