Chasse au petit gibier dans les destinations de la Sépaq

Chasse au petit gibier : 3 destinations incontournables de la Sépaq

Also available in: Anglais

Partez à la conquête de centaines de kilomètres de sentiers boisés, de ruisseaux et d’autres territoires foisonnants de gélinottes huppées, de tétras du Canada et de lièvres d’Amérique. Nul doute qu’après avoir lu cet article, vous voudrez faire de ces trois suggestions de la Sépaq vos nouveaux quartiers pour la chasse au petit gibier.

 

Des destinations de chasse au petit gibier à découvrir dans trois régions du Québec

La chasse au petit gibier est une activité à taux de succès élevé que vous pouvez pratiquer seul(e) ou en petit groupe. Ce type de chasse exige d’être aux aguets et de sillonner de vastes secteurs de chasse exclusifs à pied, en camion ou en VTT. Pour mettre toutes les chances de votre côté, visitez l’une de ces trois réserves fauniques afin de parfaire vos techniques et maximiser votre récolte.

En visitant les territoires de la Sépaq, vous vous assurerez de compter sur des outils cartographiques de pointe, du personnel qualifié et passionné et des chalets fonctionnels et accueillants que vous fassiez vos premiers pas ou que vous soyez un(e) chasseur(se) expérimenté(e).

Pour en apprendre davantage et faire le plein de trucs et astuces, consultez l’ABC de la chasse au petit gibier produit par la Sépaq (offert en français seulement).

 

1. Réserve faunique des Laurentides dans la région de Québec (et partiellement de Charlevoix, de la Mauricie et du Saguenay–Lac-Saint-Jean) – Secteur Croche-McCormick

Chasse à la perdrix - Réserve des Laurentides
© SEPAQ Crédit photo : Émile David | Réserve faunique des Laurentides

Cette réserve aux sommets escarpés est l’endroit idéal pour faire vivre une expérience favorable à la relève. Amenez-y vos enfants ou vos petits-enfants et effectuez le parcours de pratique ludique pour les familiariser avec le tir à l’arme à feu sur cible. Veuillez noter que les jeunes doivent être âgés de 12 à 17 ans et plus pour pouvoir chasser et ils doivent être accompagnés d’un adulte détenteur d’un permis et de droits de chasse au petit gibier.

Si vous optez pour un forfait de chasse avec hébergement en chalet, vous aurez accès à des chalets en bois pouvant accueillir de 2 à 8 personnes. Ils sont tous munis de commodités pratiques – éclairage, cuisinière, réfrigérateur, toilettes, eau chaude et douche, foyer ou poêle à bois, etc. – et ils offrent un cachet unique avec une vue sur le lac.

Vous aurez aussi le loisir de chasser à pied, en vélo ou en VTT et vous pourrez profiter d’un abri et d’une aire de feu communautaire pour cuisiner vos prises fraîchement récoltées et échanger sur vos histoires de chasse.

N’hésitez pas à faire appel aux conseils d’experts sur place afin de rendre votre séjour mémorable et de revenir avec un bagage de connaissances sur l’endroit.

  • Forfaits offerts : chasse avec hébergement (du 16 au 31 octobre 2021) et relève en chasse au petit gibier.
    • Il est aussi possible de chasser à la journée dans d’autres secteurs (Launière et Mercier) du 17 au 31 octobre 2021.
  • Espèces  à chasser : gélinotte huppée, tétras du Canada et lièvre d’Amérique.

Pour plus d’informations, visitez le site Web de la réserve.

 

2. Réserve faunique Mastigouche, dans les régions de la Mauricie et de Lanaudière – Secteur des Îles

Famille à la chasse à la réserve faunique Mastigouche
© SEPAQ Crédit photo : Hooké | Réserve faunique Mastigouche

Planifiez un séjour afin de reconnecter pleinement avec la nature et de découvrir la beauté des paysages de cette réserve reconnue pour son abondance de gibier. Les chalets offrent des possibilités d’hébergement allant de 4 à 8 personnes et sont munis de panneaux solaires, mais ne possèdent pas l’eau courante. Pourtant, vous dormirez à poings fermés dans ces repères isolés, véritables havres de paix.

Vous pourrez choisir à votre guise de chasser sur le territoire en véhicule, à la marche ou en VTT

Si vous êtes un adepte de chasse aux oiseaux migrateurs, vous pourrez aussi vous adonner à cette activité à condition d’être titulaire d’un permis spécifique à cette chasse.

  • Forfait offert : chasse avec hébergement (du 8 au 24 octobre 2021).
    • Il est aussi possible de chasser à la journée du 9 au 24 octobre 2021, dans un secteur seulement, et du 25 octobre au 30 novembre 2021, dans l’ensemble de la réserve.
  • Espèces  à chasser : gélinotte huppée, tétras du Canada et lièvre d’Amérique.

Pour plus d’informations, visitez le site Web de la réserve.

 

3. Réserve faunique Rouge-Matawin, dans les régions des Laurentides et de Lanaudière – Secteur Sapin

Perdrix
© SEPAQ Crédit photo : Steve Deschênes

Ce super secteur est tout indiqué pour celles et ceux qui veulent s’initier à la chasse au petit gibier.

Quatre chalets équipés d’électricité, facilement accessibles et dotés d’une vue sur le lac sont mis à votre disposition afin d’accueillir chacun de petits groupes de 4 personnes maximum.

Puisque le reste de la réserve est dédiée à la chasse à l’orignal, le secteur des chalets Sapin (Macaza), est offert presque en exclusivité en septembre.

Entre deux séances de chasse, ne manquez pas de naviguer en canot ou de faire du quad dans cette réserve comptant de multiples plans d’eau, dont 450 lacs et les magnifiques rivières Rouge et Matawin.

  • Forfaits offerts : chasse avec hébergement (du 6 au 16 septembre et du 9 octobre au 5 novembre 2021) et relève en chasse au petit gibier.
    • Il est aussi possible de chasser à la journée du 7 au 30 septembre et du 9 octobre au 5 novembre 2021, aux secteurs La Macaza et L’Ascension, et du 7 au 16 septembre et du 9 au 31 octobre 2021, au secteur Saint-Michel.
  • Espèces  à chasser : gélinotte huppée, tétras du Canada et lièvre d’Amérique.

Pour plus d’informations, visitez le site Web de la réserve.

 

Les 5 articles essentiels à apporter lors de votre séjour de chasse au petit gibier

Selon l’espèce de petit gibier convoitée, vous voudrez adapter votre habillement et l’équipement à utiliser pour bien récolter et ne pas vous faire voir. Ne manquez pas d’apporter ces indispensables lors de votre voyage de chasse.

  1. Permis de chasse. Vous pouvez l’acheter en ligne ou dans l’un des magasins SAIL.
  2. Droits de chasse. Vous pouvez vous procurer vos droits d’accès en ligne ou directement aux postes d’accueil des réserves fauniques de la Sépaq.
  3. Dossard de chasse orange. Il est primordial que vous soyez visible en tout temps, sous tous les angles, lorsque vous chassez. Votre veste de chasse doit être de couleur orangée fluorescente et couvrir votre dos, vos épaules et votre poitrine avec une surface de tissu d’au moins 2 580 centimètres carrés (400 pouces carrés). Votre veste doit être portée par-dessus votre manteau et visible même si vous portez un sac à dos ou une sangle pour transporter votre arme. À cela vous pouvez ajouter une tuque ou une casquette orangée.
  4. Couteau de chasse. Le couteau de chasse s’avère particulièrement pratique pour couper des branches obstruant votre visibilité et pour éviscérer le petit gibier que vous aurez récolté.
  5. Bottes de chasse. Ne sous-estimez pas cet essentiel qui vous offrira confort, chaleur, imperméabilité et respirabilité durant votre séance de chasse. Combinez vos bottes à des chaussettes en laine mérinos pour vous assurer de ne pas avoir froid aux pieds.

Pour bien vous équiper, magasinez votre attirail en ligne ou dans l’un de nos douze magasins.

Magasinez – Chasse

 

Cet article a été produit en collaboration avec la Sépaq.

Also available in: Anglais