Initiation au kayak

Initiation au kayak

Also available in: Anglais

La brise qui génère des vagues et laisse échapper de doux sons de clapotis, le soleil qui réchauffe le visage, la glisse sur l’eau qui donne l’impression d’être en train de se bercer… Le kayak est un sport nautique exaltant qui gagne à être connu, mais qui exige une maîtrise des mouvements et des mesures de sécurité. Apprenez-en plus sur le sujet avant de vous laisser glisser sur l’eau.

 

Pourquoi choisir le kayak?

En plus de procurer un bien-être incroyable et une sensation de liberté sans pareil, le kayak est un sport qui permet de maintenir une ligne droite plus facilement qu’en canot. Au lieu de vous démener des deux côtés de l’embarcation, vous n’avez qu’à bien équilibrer vos coups de pagaie pour avancer de façon constante et dans la bonne direction.

Réfléchissez à ce que vous prévoyez faire avec votre nouveau kayak – des balades légères, des courses, de longues expéditions, etc. – et au type de point d’eau sur lequel vous prévoyez naviguer – lac, rivière, mer, bassin fermé, etc. Selon vos aspirations, le kayak peut s’avérer une façon intéressante et sportive d’explorer des lieux sous une perspective différente.

 

Faire vos premiers pas en kayak

Avant de commencer à magasiner un kayak, spécialement si vous n’en avez jamais fait, il est conseillé d’emprunter le kayak d’un proche afin d’essayer le sport en eau calme (assurez-vous d’être accompagné) et/ou de vous inscrire à un cours d’initiation.

Vous pourrez valider votre aisance à vous trouver sur l’eau et pratiquer vos coups de pagaie pour avancer, reculer et tourner.

Si vous optez pour un cours, vous pourrez aussi y apprendre la technique de récupération (soit la façon de rembarquer dans le kayak si vous chavirez et êtes éjecté) et la technique d’esquimautage qui vous permettra de retourner et de faire basculer votre kayak vers le haut en cas de dessalage (il faut essayer de faire tourner le kayak au lieu de vous hisser hors de l’eau).

 

Modèles de kayaks
(de gauche à droite : kayak récréatif «sit-on-top», kayak récréatif «sit-in», kayak de type touring, kayak de pêche, kayak de pêche avec pédales)

Choisir le bon modèle de kayak convenant à vos besoins

De nos jours, il existe une panoplie de modèles d’embarcation; vous trouverez assurément le kayak qui vous conviendra selon votre expérience, votre budget et le type d’activité que vous souhaitez pratiquer.

Pour commencer, il est conseillé de pratiquer le kayak en effectuant de courtes balades sur un petit lac ou de longer les côtes d’un plus gros lac. Si vous vous initiez au sport, les kayaks récréatifs « sit-in » représentent une valeur sûre. Mesurant entre 9 et 12 pieds (entre 2,74 m et 3,66 m), ce type de kayak est plus large et moins rapide, mais très stable.

Si vous craignez de ne pas être en mesure de glisser hors du kayak lors d’un chavirement ou de ne pas pouvoir le retourner, sachez que les kayaks récréatifs sont offerts avec un habitacle (cockpit) de bonne taille. Vous n’aurez pas à vous contorsionner pour vous extirper de l’embarcation, car il y a suffisamment d’espace pour vous asseoir et bouger vos jambes. De plus, certains kayaks possèdent un gouvernail (rudder). Cet outil permet de maintenir la direction du kayak et de contrer le vent latéral. Il peut aussi être contrôlé à l’aide des pédales et vous aider à tourner.

Si le kayak récréatif « sit-in » n’est pas encore assez spacieux pour vous, il existe des kayaks récréatifs « sit-on-top » avec une coque sur laquelle vous vous asseyez. Si jamais vous chavirez, il n’y a qu’à rembarquer sur le kayak et continuer votre promenade.

Les kayaks de style touring sont plus longs et mieux adaptés aux plans d’eaux imposants comme les Grands Lacs, les rivières, la mer, etc. Plus effilées et plus profondes, ces embarcations ont été conçues pour naviguer en eau agitée et affronter de plus grosses vagues. Ces embarcations possèdent aussi plus d’espace de rangement pour les expéditions de longues durées. Il est judicieux de maîtriser le kayak récréatif avant de vous lancer dans le kayak de mer ou de rivière.

Enfin, il existe aussi des kayaks de pêche qui comprennent un porte-canne encastré afin de vous permettre de pagayer sans devoir tenir votre canne à pêche. Certains sont aussi munis d’un gouvernail contrôlable avec des pédales. Encore une fois, même si vous êtes un pêcheur expérimenté, vous voudrez peut-être tenter le kayak de pêche une fois que vous aurez maîtrisé la pratique du kayak récréatif.

 

5 astuces à suivre lors des premières sorties en kayak

 

  1. Commencez en eau calme. Visez à pratiquer le kayak sur un petit lac sur lequel les embarcations à moteur sont interdites (il n’y aura pas trop de vagues!) et lors d’une journée sans trop de vent ni de pluie.
  2. Assurez-vous de la stabilité de votre kayak. La plupart des kayaks possèdent au moins une écoutille, soit un espace étanche dans la coque où vous pouvez garder votre équipement au sec. L’écoutille confère aussi une meilleure flottaison à l’embarcation, donc une meilleure stabilité et une vitesse améliorée. Les kayaks récréatifs en possèdent généralement une à la proue (à l’avant du bateau) tandis que les kayaks d’expédition en ont au moins deux – une à chaque extrémité – afin de préserver l’équilibre de l’embarcation.
  3. Testez votre confort avant de partir. Avant de planifier une aventure de quelques jours sur une île, assurez-vous que vous êtes confortablement assis dans votre kayak. Gardez votre dos bien droit, pagayez et évaluez votre niveau de confort. Peut-être voudrez-vous ajouter un coussin dans votre dos, ajuster la longueur de votre pagaie ou choisir une veste de flottaison qui ne gêne pas vos mouvements.
  4. Ajustez bien votre kayak. Placez vos pieds sur les cale-pieds afin que vos genoux soient légèrement fléchis. Autrement, avancez ou reculez les cale-pieds.
  5. Protégez-vous des éléments. Restez à l’abri des rayons UVA et UVB en portant un chapeau et des vêtements couvrants en plus de vous badigeonner aux deux heures avec une lotion solaire à l’épreuve de l’eau et à large spectre. Si vous pagayez en automne ou à la fin du printemps, ne sous-estimez pas la froideur de l’eau et vêtissez-vous en conséquence afin de ne pas souffrir d’hypothermie si jamais vous chavirez.

 

 

5 accessoires essentiels en kayak

 

  1. Veste de flottaison individuelle (VFI) Misez sur une bonne veste de flottaison avec de grandes ouvertures pour bouger les bras et les épaules, et coupée un peu plus haut pour vous assurer un confort optimal pour pagayer.
  2. Trousse de sécurité nautique – Non seulement êtes-vous tenu par la loi d’en posséder une, mais tous les éléments qu’elle contient pourraient bien vous sauver la vie. La trousse doit contenir au minimum un dispositif de remontée à bord, une ligne d’attrape flottante d’au moins 15 m (49 pi 3 po) de longueur, une écope ou une pompe de cale manuelle, un dispositif ou appareil de signalisation sonore comme un sifflet sans bille, des feux de navigation, un compas magnétique et un réflecteur radar. Lisez le Guide de sécurité nautique du Gouvernement du Canada avant votre première sortie. (lien https://tc.canada.ca/sites/default/files/migrated/tp_511f.pdf)
  3. Pagaie – Vous n’irez nulle part sans elle, c’est certain. Et plus elle est légère, le mieux c’est. Les pagaies en aluminium sont peut-être moins dispendieuses, mais elles sont aussi plus lourdes et vous fatigueront beaucoup plus vite. Notez aussi que la courbure de votre pagaie devrait pointer vers l’arrière du kayak. Vos mains devraient être positionnées sur la pagaie à une largeur dépassant légèrement vos épaules.
  4. Dragonne à pagaie – Vous venez de prendre une pause pour boire et vous voyez soudainement votre pagaie flotter plus loin au gré du courant? N’oubliez pas que si vous chavirez, il est beaucoup plus facile de retrouver votre bateau que votre pagaie, d’où sa grande utilité!
  5. Sac étanche – Que vous partiez quelques heures, une journée ou une semaine, de l’équipement humide peut vite gâcher votre sortie en plein air. Comptez au moins sur un sac étanche pour garder le tout au sec.

 

Voilà, vous êtes prêts à vous lancer à l’eau!

Magasinez les kayaks

Also available in: Anglais