Les 5 étapes de base pour effectuer le fartage de vos skis de fond sans difficulté

Also available in: Anglais

Le fartage de ski de fond n’est pas aussi compliqué qu’il n’en paraît. Eli Plante, ex-athlète élite et entraîneure de ski de fond depuis 10 ans, dévoile ses conseils pour effectuer cette étape qui vous permettra d’optimiser vos sorties et de maximiser vos performances.

 

Eli Plante, skieuse de fond

Article écrit par Eli Plante, ex-athlète élite et entraîneure de ski de fond depuis 10 ans.

 

La skieuse de fond et entraîneuse Eli Plante vous partage ses conseils à propos du fartage de skis :

Surtout, n’ayez pas peur de vous initier au fartage de skis de fond, car cela demeure assez simple; il suffit de bien lire les produits et de poser des questions si vous ne comprenez pas. Familiarisez-vous avec les skis de fond et les différents farts en magasinant en ligne sur SAIL.ca ou rendez-vous en magasin afin de partager vos interrogations avec nos conseillers sur place qui se feront un plaisir de vous aider.

Magasinez – Skis de fondMagasinez – Farts de skis de fond

 

À noter : seul le fartage de skis de fond classique sera abordé dans cet article. Le fartage de skis de pas de patin, qui se distinguent par des skis plus courts et cambrés nécessitant des poussées sur le côté (pouvant s’apparenter à des coups de patin à glace) ne sera pas traité.

 

En quoi consiste le fartage de skis de fond classiques?

Vous demandez-vous comment réussir à bien effectuer le fartage de vos skis de fond? Ce processus qui semble laborieux et compliqué s’effectue sans difficulté une fois expliqué et élucidé.

En gros, le fartage consiste à l’application de différents farts sur vos skis de fond. Un bon fartage vous permettra de mieux glisser et de coller à la neige, donc d’avancer plus efficacement dans votre pas alternatif.

Le pas alternatif est le mouvement le plus connu et pratiqué dans l’univers du ski de fond. C’est l’alternance entre poussée et propulsion dans la neige, et la glisse sur celle-ci. C’est aussi l’alternance entre l’avancement de la jambe et du bras qui permet au skieur ou à la skieuse de pousser et de glisser adéquatement.

D’ailleurs, le fartage est un compromis entre la glisse et l’accroche (le kick). Certains skieurs préfèrent appliquer beaucoup de fart d’adhérence (aussi appelé fart de retenue ou fart d’accroche) pour mieux s’agripper à la neige lors de montées et perfectionner leur pas alternatif alors que d’autres préfèrent miser sur la cire de glisse (aussi appelée fart de glisse).

Types de skis de fond classiques

Le mouvement du ski de fond classique ressemble à un pas de marche glissé. C’est le style le plus pratiqué et naturel et celui auquel nous songeons quand nous pensons au ski de fond, d’où son appellation « classique ».

Dans le style classique, il est possible d’avoir trois types de skis. Attention, tous les types de skis de fond classiques ne nécessitent pas de fartage.

  • Les skis à peaux sont munis de peaux en mohair ou en fibres synthétiques (amovibles ou collées aux skis) et ne requièrent pas de fart. Les peaux requièrent un entretien mais cet entretien n’est pas essentiel pour le bon fonctionnement du ski. Il est possible d’ajouter de la cire de glisse sur les zones de glisse.
  • Les skis à écailles se distinguent facilement par leur semelle texturée ressemblant à des écailles de poisson; ils ne requièrent pas de fartage non plus. Il est possible d’ajouter de la cire de glisse sur les zones de glisse.
  • Les skis à farter sont faciles à reconnaître : ils ont une semelle lisse sur toute leur longueur. Il est aussi possible d’ajouter de la cire de glisse sur les zones de glisse.

 

Étape no 1 du fartage de skis : analysez les conditions de neige afin de choisir les bons farts

Avant de vous adonner au fartage de vos skis, il est essentiel de comprendre la relation entre la neige et tout ce qui la caractérise ainsi que les farts associés et adaptés à celle-ci.

Les farts ont des compositions différentes adaptées aux diverses météos.

Choisissez le fart approprié selon la neige et la température extérieure. Plus la température est froide, plus le fard est dur. Inversement, plus la température est chaude, plus le fart est mou. Observez les recommandations de température de neige sur chaque produit de fartage.

Types de farts

  • Le fart de base est la première couche de fart à appliquer. Refroidissez-la pour faciliter l’application sur vos skis.
  • Les farts d’adhérence de type poussettes sont les plus utilisés et possèdent un aspect dur. Misez sur ce fart lors de journées froides avec de la neige sèche.
  • Les farts d’adhérence de type klister sont souvent présentés dans des tubes et ils ont une texture très collante. Ils sont optimaux pour les journées chaudes avec une neige mouillée ou transformée. Il existe aussi du klister universel, plus facile à appliquer.
  • Les cires de glisse sont dures et elles s’appliquent à chaud. Elles sont à proscrire sur la zone de fartage. Il faut plutôt les appliquer sur les zones de glisse qui se situent aux extrémités du ski.

 

Guide des farts à privilégier selon les conditions*

Fart d’adhérence polaire

  • Nouvelle neige et température allant de -12 °C à -25 °C
  • Neige ancienne à grain fin et température allant de -15 °C à -30 °C

Fart d’adhérence vert

  • Nouvelle neige et température allant de -8 °C à -15 °C
  • Neige ancienne à grain fin et température allant de -10 °C à -18 °C

Fart d’adhérence bleu

  • Nouvelle neige et température allant de -2 °C à -10 °C
  • Neige ancienne à grain fin et température allant de -5 °C à -15 °C

Fart d’adhérence mauve

  • Nouvelle neige et température oscillant autour de 0 °C
  • Neige ancienne à grain fin et température allant de -1 °C à -3 °C

Fart d’adhérence rouge

  • Nouvelle neige et température allant de 0 °C à +1 °C
  • Nouvelle neige humide et température allant jusqu’à +1 °C
  • Neige ancienne à grain fin et température allant de -2 °C à 0 °C
  • Neige ancienne à granulation transformée et température allant jusqu’à -2 °C

Fart Klister bleu

  • Température allant de -12 °C à 0 °C
  • Conçu pour la neige froide, grossière et tassée, les pistes de neige dure et les conditions glacées

Fart Klister argent

  • Température allant de -4 °C à +2 °C
  • Conçu pour la neige transformée et à grain fin

Fart Klister mauve

  • Température allant de -2 °C à +4 °C
  • Conçu pour la neige grossière humide et la neige de printemps

Fart Klister rouge

  • Température allant de +1 °C à +5 °C
  • Conçu pour la neige de printemps humide

*Sources : https://www.swixsport.com/en/ski-wax/kick-wax/ et https://www.swixsport.com/en/ski-wax/klister/

 

Étape no 2 du fartage de skis : préparez la zone de fartage avec une couche de base

via GIPHY

Le dessous du ski de fond, appelé semelle, est distingué par trois zones : deux zones de glisse à l’avant et à l’arrière du ski et la zone de fartage, aussi appelée zone d’accroche, pochette de fartage, zone de retenue ou chambre à fart, située sous la fixation.

Cette zone d’adhérence s’étend généralement du devant de la botte à l’arrière du talon et mesure de 20 à 30 centimètres. Sa longueur varie selon la cambrure du ski et le poids du skieur. C’est cette zone et le fart sur celle-ci qui permet la propulsion vers l’avant et de glisser sur la neige.

Les skieurs débutant doivent miser sur des skis qui accrochent à la neige. Leurs skis recevront donc plus de couches de farts et auront souvent une plus longue zone de fartage.

Pour bien préparer la zone de fartage :

  • Nettoyez la zone de fart avec un grattoir ou un produit pour enlever le fart.
  • Si vous avez utilisé un défartant pour nettoyer votre base, appliquez un fart de base en couche très mince.
  • Passez le liège sur le fart jusqu’à ce qu’il pénètre la semelle.

Étape no 3 du fartage de skis : fartez vos skis avec les bons farts et du liège

Appliquez une première couche du fart le plus dur

via GIPHY

Il est possible de mélanger les farts lors de leur application, mais il faut toujours mettre le fart le plus dur en premier.

Appliquez une première couche mince de votre fart le plus dur sur la zone de fart.

Frottez le liège pour bien faire pénétrer le fart

via GIPHY

Entre chaque couche de fart, passez le liège de façon à ce que le fart puisse pénétrer la semelle du ski de fond. Répétez le processus du fart et du liège au moins trois fois.

Vous pouvez opter entre un bloc de liège naturel ou synthétique (plus couramment utilisé).

Appliquez les couches de farts subséquentes

via GIPHY

Vous pouvez appliquer d’autres farts selon les conditions de neige et la température.

Mettez un nombre de couches proportionnel au nombre de kilomètres que vous planifiez effectuer. Plus vous voulez skier longtemps, plus vous devez mettre de couches. Par exemple, appliquez une couche par 5 km, donc 3 couches pour une randonnée de 15 km.

Si vous avez utilisé un fart klister, laissez vos skis à l’extérieur une dizaine de minutes afin que le klister durcisse.

Peaufinez avec une cire de glisse sur les zones de glisse avant et arrière, au besoin

Cette étape est plus complexe et se veut très différente de l’application de farts; un grattoir et des brosses sont requises.

Étape no 4 du fartage de skis : sortez tester vos skis

Après avoir appliqué vos couches de fart et passé le liège entre chaque couche, il est temps d’aller tester vos skis.

Testez vos skis dans une montée ou encore sans l’utilisation de vos bâtons. Cela vous permettra de voir si vous adhérez bien à la neige. Vous devrez possiblement rajouter une ou plusieurs couches de fart. Il est aussi possible que vous deviez enlever un peu de cire si vous adhérez trop à la neige.

Pensez aussi à traîner du fart lors de vos sorties pour une réapplication en cours de route et optimiser votre randonnée.

Étape no 5 du fartage de skis : entretenez vos skis après votre sortie

via GIPHY

 

Après une sortie, il est important de nettoyer la base de vos skis. Il est particulièrement important de bien nettoyer la semelle si vous passez d’un far mou à un far dur.

Cela vous évitera de coller les moquettes de votre voiture, vos gants ou vos vêtements.

  • Pour bien nettoyer votre semelle, vous pouvez gratter avec un grattoir l’excédent de cire.
  • Utilisez un produit pour défarter et appliquez-le sur la zone de fartage jusqu’à ce qu’elle redevienne propre.
  • Il est important de nettoyer uniquement la zone d’adhérence et de ne pas toucher à la zone de glisse.
    Utilisez une lingette Fiberlene, au besoin.

Also available in: Anglais