SAIL Blogue

Pêche à l’achigan : les meilleures techniques pour faire de belles prises

SAIL

9 mai 2022

Partagez

Facebook Courriel
Techniques pêche à l'achigan

Malgré sa petite taille, l’achigan à petite ou à grande bouche est, sans aucun doute, le poisson le plus prisé des pêcheurs sportifs. Nous vous proposons ici des conseils et des techniques partagés par Claude Bissonnette, gestionnaire des catégories chasse et pêche chez SAIL afin de sentir la ligne se tendre entre vous et ce poisson légendaire.

Dans cet article, vous en apprendrez plus sur :

Équipement de pêche à l’achigan

Quelles sont les caractéristiques de l’achigan et comment bien l’identifier?

Achigan à grande bouche

Achigan à petite bouche

D’abord, il faut savoir qu’il y a deux espèces d’achigan. L’achigan à petite bouche qui possède deux nageoires dorsales liées et une peau aux reflets bruns. Comme son nom l’indique, il possède une petite bouche qui, lorsque fermée, ne dépasse pas son œil. L’achigan à grande bouche a une plus grosse tête, une coloration verdoyante pigmentée de noir et une grande bouche qui dépasse son œil.

Les achigans à petite et à grande bouche ne se côtoient pas toujours dans les mêmes plans d’eau.

L’achigan à petite bouche est l’espèce la plus pêchée, car elle est plus accessible et se retrouve à plus d’endroits. Vous pouvez pêcher l’achigan dans le sud de la province du Québec; il n’y a pas d’achigan dans les eaux de la Côte-Nord et de la Gaspésie, ni dans le lac Saint-Jean. Même chose en Ontario, l’achigan se trouve généralement au sud de la province.

Quelles sont les meilleures dates pour pêcher l’achigan et le bon moment de la journée?

Les dates diffèrent d’une zone à l’autre. Le début de la saison commence généralement à la mi-juin et se termine à la fin du mois d’octobre, au Québec. Quant à l’Ontario, le début de la saison commence généralement à la mi-juin et se termine à la fin du mois de novembre.

L’achigan se pêche autant en plein jour que lorsque le soleil se couche. Comme c’est un poisson qui se pêche plus en surface qu’en profondeur (il est rare de trouver des achigans à plus de 12,2 mètres, soit 40 pieds), la chaleur de l’eau n’affecte pas trop les chances de prises.

Qu’en est-il de la pêche à l’achigan en automne?

Vous rêvez de luttes épiques et de grosses prises? Préparez-vous et adaptez vos habitudes de pêche, car les achigans adoptent une stratégie différente. Avant l’hiver, vous trouverez les achigans regroupés en bancs pour chasser dans les hauts fonds, à l’embouchure des ruisseaux et dans les zones d’algues de faible profondeur. Ces secteurs seront donc à prioriser. Il conviendra également d’identifier les types de proies chassées par les achigans afin d’ajuster vos appâts (poisson nageur ou « jig », leurres Senko, tubes, etc.).

Quelles sont les zones des plans d’eau les plus favorables pour pêcher l’achigan?

Vous trouverez l’achigan dans des eaux peu profondes, chaudes et calmes. Localisez des fonds de gravier présentant des abris, tels que des roches ou des branchages, directement exposés au soleil. De plus, priorisez les sites de pêche en eau calme sur des lits de gravier exposés au soleil, mais à la fois protégés par des « structures » comme des billots de bois, des roches, etc. C’est là que se trouvent vos futures prises.

Pêchez près de la rive et sous les quais installés en bord de lac ou de rivière, ou sous les quais flottants au centre des lacs. Si vous pêchez en embarcation, lancez près de la rive, quasiment dans les roches et sous les arbres.

Pour l’achigan à petite bouche, cette espèce affectionne l’eau tempérée (20 à 22 ℃) peu profonde et claire. Lors des chaleurs de l’été, il n’est pas rare que l’achigan à petite bouche se retrouve en eau profonde. Pensez à cibler les fonds rocailleux ou sablonneux, les lacs et les rivières à courant moyen.

Pour l’achigan à grande bouche, cette espèce adore les herbiers et les zones de végétation dense, les petits lacs et les baies peu profondes, parfois les rivières à courant faible. L’achigan à grande bouche tolère des eaux plus chaudes (26 à 28 ℃) et que l’achigan à petite bouche.

Quelles sont les principales façons de pêcher à l’achigan?

  • Pêche à la traîne : une pêche en embarcation à moteur pour laquelle vous devez adapter votre vitesse selon le leurre choisi afin de le laisser traîner dans l’eau, en lac ou en rivière à faible courant. Ce n’est pas la façon la plus populaire de pêcher l’achigan.
  • Pêche au lancer léger : ce type de pêche nécessite l’utilisation d’une canne à pêche et d’un moulinet de puissance légère à moyenne
  • Pêche au lancer lourd : ce type de pêche nécessite l’utilisation d’une canne à pêche et d’un moulinet de puissance moyenne à lourde (le moulinet est sur le dessus de la canne).
  • Pêche à la ligne morte : ce type de pêche ne requiert pas de leurre, mais plutôt un hameçon sur lequel vous ajoutez un ver de terre.
  • Pêche à gué : cette pêche s’exécute en vous immergeant dans l’eau et vous aurez besoin du même matériel que pour la pêche au lancer léger.
  • Pêche à la mouche : ce type de pêche consiste à imiter les insectes et a recours à une canne et un moulinet bien différents de la pêche au lancer.

Quels sont les principaux leurres pour la pêche à l’achigan?

Ce n’est pas le choix de leurres qui manquent pour pêcher l’achigan!

Techniques pêche achigan

Poisson nageur de type jerkbait

Pour localiser l’achigan, privilégiez des leurres de type jerkbait. Les jerkbaits sont des leurres à utiliser pour attirer et taquiner le poisson en exécutant des mouvements courts et rapides, de gauche à droite, et des mouvements erratiques comme un poisson qui est en train de mourir. Optez pour ces leurres si vous planifiez pêcher dans de l’eau froide et claire afin que les poissons aperçoivent le leurre facilement. Pour les fonds couverts d’algues, optez pour un swimbaitsouple.

Cuillère tournante en épingle (spinnerbait)

La cuillère tournante en épingle (spinnerbait) est un bon choix dans des endroits avec beaucoup d’algues, car il vibre et émet de la réflexion pour attirer l’attention des poissons. Choisissez ce type de leurre pour la pêche à l’achigan dans des eaux moins profondes. Un conseil : optez pour des leurres jaunâtres ou orangés, car les achigans voient bien ces couleurs. Vous n’avez qu’à lancer votre ligne et la ramener; il n’y a pas vraiment de mouvement spécifique à effectuer.

Poisson nageur de type crankbait

Leurre Poisson nageur de type crankbait

L’utilisation de tubes (des leurres en plastique qui imitent une écrevisse en fuite), de poissons nageurs de type crankbaits et de leurres en plastique souple (Ned rig, appâts en plastique souple de type stick baits, grubs, grenouilles, écrevisses, lézards, etc.) est conseillée lorsque vous cherchez à couvrir un large secteur afin de localiser le poisson. Les poissons nageurs de type crankbaits sont pensés pour de l’eau peu profonde et très profonde. Ce type de leurre est parfait pour attirer les poissons qui se nourrissent de petits poissons. Pendant l’été, les achigans se retrouvent plus près du fond de l’eau. Un poisson nageur de type crankbait conçu pour les eaux profondes vous sera très utile.

Quelles sont les techniques et quel le meilleur équipement pour la pêche à l’achigan?

Pêche à la traîne

  • Le type de canne à pêche et de moulinet : vous pouvez utiliser une canne à pêche à lancer léger de 7 pieds (213 cm) avec une puissance et un poids moyens et un moulinet de type lancer léger. C’est l’ensemble parfait pour vous initier à la pêche à l’achigan et vous munir d’un bon équipement de base.
  • Le type de fil à pêche : ajoutez du fil tressé, cela devrait déjà vous procurer de belles sensations de pêche.
  • Les leurres et les techniques :
    • Poisson nageur de type jerkbait
    • Poisson nageur de type deep diver

Leurre Poisson nageur de type dreger

    • Poisson nageur de type floating bait

Leurre Poisson nageur

    • Poisson nageur suspendu de type suspended bait

Leurre Poisson nageur

Pêche au lancer léger et pêche à gué

  • Le type de canne à pêche et de moulinet : vous pouvez utiliser une canne à lancer léger de 6 pieds et demi (1,98 m) à 7 pieds (2,1 m), d’action moyenne rigide avec un moulinet de taille allant de 2000 à 4000.
  • Le type de fil à pêche : misez sur du fil tressé de 10 à 20 lb (4,5 à 9,1 kg) de résistance, avec un bas de ligne en fluorocarbone.
  • Les leurres et les techniques :
    • Cuillères tournantes

Cuillère tournante comet

    • Montage drop shot : pour pêcher dans les herbiers. Ce montage est composé d’un hameçon sur lequel le leurre est piqué et placé au-dessus d’un plomb en plomb ou en tungstène (une matière non toxique, donc préférable, car le plomb est souvent perdu en remontant la ligne).

Techniques pêche à l'achigan

    • Montage wacky (wacky rig) : pour pêcher dans toutes les conditions avec un ver de plastique stick bait. Ou un montage texan (texas rig) : pour pêcher dans les herbiers avec un ver de plastique stick bait.

    • À la dandinette jig : cette technique consiste à monter une tête plombée avec un ver en plastique souple en dessous ou une tête plombée avec du poil. Un leurre Ned rig ou un poisson nageur de type swimbait est recommandé.
    • Avec une imitation d’écrevisse, de grenouille ou de sangsue.

 

Pêche au lancer lourd

  • Le type de canne à pêche et de moulinet : vous pouvez utiliser une canne à lancer lourd de 7 à 8 pieds (2,1 à 2,4 m), d’action rigide avec un moulinet à lancer lourd de taille allant de 100 à 400. La canne à lancer lourd est beaucoup plus rigide que celle à lancer léger. Les leurres pour le lancer lourd offrent plus de traction et tirent plus, donc cela empêche que la canne soit trop courbée.
  • Le type de fil à pêche : misez sur du fil tressé de 20 à 65 lb (9,1 à 29,5 kg) de résistance, avec un bas de ligne en fluorocarbone, spécialement si vous pratiquez le flipping.
  • Les leurres et les techniques :
    • Le flipping : cette technique consiste à pêcher dans les herbiers très denses, à cibler des trous d’eau claire dans lesquels vous pêchez à la verticale, avec un jig antidébris monté avec un plomb, car il faut qu’il descende vite au fond de l’eau.

 

Pêche à la mouche

  • Le type de canne à pêche et de moulinet : vous pouvez utiliser une canne à pêche de 9 pieds 4 pouces (2,84 m) avec un moulinet qui balance bien avec la canne, donc qui est adapté au poids de la canne et à la grosseur de la soie.
  • Le type de soie : comptez sur une soie flottante no 8 avec un bas de ligne de 6 à 10 lb (2,7 à 4,5kg).
  • Les mouches et les techniques :
    • Mouches spécifiques à la pêche à l’achigan : Wooly Bugger (qui imite les sangsues), Popper et Muddler. L’achigan mange des écrevisses, des grenouilles, des sangsues, des gobies (de petits poissons invasifs qui ont été amenés par les bateaux cargo), donc il faut chercher à imiter ces petites bêtes.

 

Est-ce que le recours à un sonar est utile pour la pêche à l’achigan?

Le sonar est très pratique et efficace pour détecter de l’achigan, spécialement les modèles de sonars en deux dimensions (2D), à double imagerie, qui balaient de chaque côté du bateau jusqu’à une distance de 100 pieds. Lisez en plus sur les sonars dans cet article.

Quels sont les autres essentiels à ne pas oublier?

En plus des essentiels listés dans cet article et des vêtements de pêche indispensables aussi énumérés dans cet article, pensez à apporter une épuisette afin de pouvoir décrocher vos prises en les laissant dans l’eau.

Les lunettes de soleil polarisées sont indispensables pour la pêche à l’achigan afin de vous aider à bien voir vos prises potentielles qui nagent en eau peu profonde.

Qu’en est-il de la remise à l’eau?

Il y a beaucoup de remises à l’eau pour la pêche à l’achigan. D’abord, ce poisson est facile à relâcher et il a un bon taux de survie. C’est aussi un poisson vorace rendant sa pêche sportive et combative, donc ça procure beaucoup de plaisir et de challenge durant la pêche.

En parallèle, la gueule de l’achigan à grosse bouche est élargie, donc les leurres ont tendance à s’accrocher sur le bord et non pas dans le fond de sa gorge ou à ses branchies. Lorsque vous décrochez l’hameçon, laissez le poisson dans l’eau et ne le manipulez pas avec des mains sèches.

Enfin, la pêche à l’achigan se pratique davantage avec des leurres et des appâts artificiels, donc la remise à l’eau est possible. Si vous pêchez à l’aide de vers de terre et que l’achigan saigne, ne la remettez pas votre prise à l’eau et comptez-la dans votre quota.

Conseils d’expert

  • N’oubliez pas que les cours d’eau ne se réchauffent pas tous au même rythme. En début de saison, promenez-vous sur votre plan d’eau et trouvez l’endroit où l’eau est la plus chaude.
  • Fil à pêche, leurres en plastique, moulinets ou cannes à lancer… Si vous avez des hésitations au niveau du matériel à utiliser pour la pêche à l’achigan, n’hésitez pas à consulter les suggestions du pêcheur professionnel Cyril Chauquet.
  • Repérez les quais, faites le tour du lac, pêchez près du bord, sous les arbres et à proximité des arbres tombés dans l’eau. Vous augmenterez vos chances de prises.
  • Surveillez la surface de l’eau; vous verrez les achigans sauter en dehors de l’eau ainsi que les petits poissons qui se sauvent d’eux. Si vous en voyez, c’est qu’il y a plusieurs achigans dans les parages.
  • Les achigans sont compétitifs entre eux. En effet, il n’est pas rare de voir deux achigans ayant mordu le même leurre; un sur le trépied avant et un sur le trépied arrière. Quand un achigan se débat, il vomit souvent afin de rejeter le leurre et d’autres achigans s’approchent. Prévenez vite votre partenaire de pêche de lancer sa ligne à l’eau si vous venez d’attraper un achigan.

Vous aimerez aussi