Rain Jackets and Rainwear

Vêtements de pluie : les caractéristiques à considérer afin de bien les choisir

Also available in: Anglais

Les quatre saisons apportent leur lot de variations climatiques… et de pluie! C’est pourquoi il s’avère judicieux d’avoir dans votre attirail un bon manteau imperméable et des vêtements de pluie dédiés à repousser l’eau, spécialement au printemps et à l’automne où les précipitations sont élevées. Suivez ces conseils afin de bien les choisir.

 

Dans cet article, vous découvrirez :

Vous pouvez aussi commencer à magasiner des vêtements de pluie et un manteau imperméable en vous rendant en magasin ou en survolant notre sélection en ligne.

Manteaux imperméables – Femme Pantalons imperméables – Femme

Manteaux imperméables – Homme Pantalons imperméables – Homme

 

 

Les critères à considérer dans le choix de vêtements de pluie

L’objectif numéro un à garder en tête les jours de pluie? Être bien et rester au sec quoiqu’il arrive. Pour y parvenir, munissez-vous de vêtements de pluie dont les technologies avancées garantissent un réel degré d’imperméabilité et de confort.

1. Vos besoins

Un coupe-vent n’est pas nécessairement un manteau de pluie, pas plus qu’un manteau dit « d’hiver » ou « de printemps ».

Pour que la pluie perle sur votre manteau imperméable plutôt qu’elle y pénètre, celui-ci doit être fabriqué dans un matériau naturellement résistant à l’eau et/ou muni d’un traitement déperlant durable (durable water-repellent, aussi connu sous l’acronyme DWR). Ces différents matériaux et technologies offerts sur le marché permettent de repousser l’eau à divers degrés, donc il est important que vous connaissiez vos besoins avant d’acheter un manteau imperméable. Allez-vous rester longtemps sous la pluie? Allez-vous pratiquer un sport sous la pluie? Avez-vous besoin de rester au sec à 100%? Posez-vous ces questions afin de bien orienter votre choix.

Quant à la coupe, elle doit aussi respecter vos besoins. Vous voudrez peut-être que votre imperméable soit long afin de couvrir vos cuisses, car vous pratiquez la randonnée légère, ou plus court afin qu’il puisse suivre vos mouvements pendant que vous courez, par exemple. Les ponchos sont aussi intéressants, car ils offrent une grande liberté de mouvement, mais ne protègent pas entièrement de la pluie spécialement s’il y a beaucoup de vent.

Ou encore, peut-être voulez-vous vous munir d’une coquille à l’épreuve de l’eau, mais entre rigide (hardshell) et souple (softshell), laquelle choisir?

  • D’un côté, les coquilles rigides offrent une protection intégrale contre les intempéries et les précipitations de pluie, et elles sont entièrement imperméables.
  • Quant aux coquilles souples, elles offrent une certaine résistance à l’eau, sans être imperméables à 100%, mais elles conviennent moins lors de journées de fortes précipitations de pluie ou de neige mouillée.
  • Si vous comptez pratiquer le kayak sous la pluie, une coquille entièrement imperméable sera de mise alors que si vous cherchez un manteau de tous les jours qui vous permettra de sortir faire des courses sous une faible pluie, la coquille souple et un parapluie pourront convenir. Peut-être auriez-vous aussi besoin de bonnes bottes de pluie et de pantalons imperméables.

2. Les matériaux à rechercher dans un manteau imperméable et des vêtements de pluie

D’abord, il faut faire la différence entre imperméabilité et résistance à l’eau.

L’imperméabilité permet d’assurer une étanchéité et de résister à une forte pluie ou quantité d’eau ; les gouttes d’eau ne pénètrent pas dans le manteau. La résistance à l’eau permet de contrer l’eau un certain temps sous une faible pluie, mais pas de rester des heures sous la pluie battante, faute de quoi vous vous retrouverez vite humide ou mouillé.

  • Caoutchouc et vinyle. Les manteaux conçus dans ces matières sont 100% imperméables, mais n’offrent pas de respirabilité. Il vaut mieux les réserver aux activités de très faible intensité qu’aux activités sportives et ils conviennent bien sous une pluie forte.
  • Nylon. Ce matériel possède un faible pouvoir d’absorption ce qui lui permet de sécher rapidement. Une fois enduit d’un traitement déperlant durable, il offre une belle respirabilité et une résistance à l’eau, mais de courte durée.
  • Gore-Tex™. Plusieurs marques, dont Mammut et Marmot, l’utilisent dans la composition de leurs manteaux. Cette fibre microporeuse en polytétrafluoroéthylène est dérivée du téflon. Elle offre une excellente imperméabilité et respirabilité.
  • eVENT®. Cette membrane à trois couches permet non seulement de protéger du vent et de l’eau, mais elle est imperméable et repousse l’humidité vers l’extérieur. Les guêtres de CTO en sont composées.
  • MemBrain™. Cette membrane laminée signée Marmot est imperméable, respirante et déperlante, et elle opère même dans les conditions météorologiques les plus difficiles. Sa nature hydrophile permet même de réduire la condensation interne.
  • Omni-Tech®. Ce revêtement intérieur développé par Columbia est à la fois imperméable et respirant, mais il convient mieux aux faibles pluies.
  • OutDry™ Extreme. Cette membrane imperméable externe impénétrable est aussi conçue par Columbia. Elle permet à l’humidité de s’échapper afin de garder les membres au sec.

3. Une protection adéquate contre la pluie grâce à un traitement déperlant durable (DWR)

Presque tous les manteaux de pluie et une majorité des manteaux d’hiver et de mi-saison sont enduits d’un traitement déperlant durable permettant de rebrousser la pluie. Cet enduit n’est toutefois pas éternel, donc il faut prendre bien soin des vêtements qui en sont enduits avec des produits d’entretien dédiés à cet effet. Il faut aussi considérer devoir réappliquer le traitement quand la membrane du manteau commence à absorber l’eau. Il est possible de l’appliquer localement ou au moment du lavage avec un produit à la fois nettoyant et déperlant.

 

4. Des caractéristiques qui changent tout

  • Un capuchon ajustable qui permet de bien couvrir les oreilles, la tête et le cou en cas de pluie.
  • Des coutures et des fermetures à glissière étanches qui ne laissent pas l’eau s’infiltrer à l’intérieur du manteau.
  • Des cordons ajustables qui permettent de serrer les poignets et la taille du manteau pour qu’aucune goutte d’eau ni le froid ne puissent pénétrer.

 

Pourquoi et comment porter des pantalons imperméables?

Le confort immense que peuvent apporter une bonne paire de pantalons imperméables est trop souvent sous-estimé lorsqu’il pleut ou que le temps est humide. Si le ciel est couvert, prenez le temps d’enfiler des pantalons utilisant la technologie Gore-Tex™ ou tout autre type de pantalons légers et respirants (les jambes ont tendance à dégager beaucoup de chaleur), en nylon enduit d’un traitement déperlant par exemple, et vous n’aurez plus jamais à vous plaindre de la pluie. Évitez les pantalons uniquement résistants à l’eau et recherchez plutôt la mention hydrofuge ou imperméable.

Il est conseillé de porter des pantalons imperméables si vous comptez pratiquer le vélo, la randonnée ou l’escalade lors de journées de pluie.

Enfin, pensez à enfiler un legging, un pantalon de randonnée, un collant ou une couche de base faits de matières synthétiques sous le pantalon imperméable afin de maximiser votre confort.

 

Quoi rechercher dans de bonnes bottes de pluie?

Bien que certains modèles de bottes soient aussi composés de Gore-Tex™, pour les randonnées sous averse par exemple, les bottes de pluie portées au quotidien pour se déplacer ou marcher en ville sont pour la plupart fabriquées en caoutchouc.

Quant aux bottes de pêche et aux bottes qui sont portées dans une embarcation nautique, elles sont majoritairement faites de caoutchouc.

Aujourd’hui courtes ou hautes, à motifs ou de couleur neutre, doublées ou non, les bottes de pluie seront vos meilleures alliées afin d’apprécier les saisons pluvieuses dans toute leurs nuances. Choisissez-les flexibles et légères pour plus de confort et préparez-vous à sauter dans les flaques d’eau!

Enfin, faut-il porter des bottes de pluie avec ou sans chaussettes? Tout est une question de confort, mais il est recommandé de les porter avec une paire de chaussettes en laine de mérinos ou en fibre synthétique. Ainsi, la transpiration pourra être évacuée et les chaussettes sècheront rapidement. C’est d’autant plus vrai pour les bottes en caoutchouc, une matière qui ne respire pas du tout.

 

Quoi porter pour vous balader ou courir sous la pluie?

Un manteau offrant une bonne respirabilité et un aspect imperméable, surtout si vous comptez rester sous la pluie un bon moment. Ne portez pas plus de vêtements que si vous couriez lors d’une journée sans pluie, afin d’éviter de trop transpirer. Misez plutôt sur un bon système multicouche en fibres synthétiques et respirantes à porter sous votre imperméable qui est adapté à la température extérieure et l’intensité de votre course ou randonnée. Enfin, assurez-vous que vos chaussures de course en sentier ou vos bottes ou chaussures de randonnée sont aussi imperméables.

 

D’autres accessoires pour combattre la pluie et rester au sec

Ça y est, vous voilà vêtu de la tête aux pieds de vêtements et de bottes imperméables? D’autres accessoires imperméables et résistants à l’eau pourraient vous rendre la vie encore plus douce.

  • Housse de pluie pour votre sac à dos ou votre porte-bébé. Ajustable à tous les formats et facile à glisser dans une poche, la housse vous permettra de marcher sous la pluie sans vous presser, de garder vos effets personnels au sec ou votre enfant à l’abri des intempéries.
  • Gadgets électroniques (montres, GPS, caméras, etc.). Ces articles technos sont désormais offerts en formats étanches ou résistants à l’eau. Si vous avez souvent à utiliser vos appareils à l’extérieur, peut-être que l’investissement est à considérer. Il existe aussi des étuis étanches dans lesquels les glisser au besoin.
  • Accessoires de protection. Quant aux autres accessoires imperméables, tels que des guêtres, des gants et des chapeaux, déterminez quels sont vos besoins en fonction de vos activités… et de votre niveau de tolérance au vent et au froid!

Also available in: Anglais