Homme qui porte un manteau de printemps Columbia

Manteau d’automne et de printemps et autres essentiels : habillez-vous pour braver la mi-saison

Also available in: Anglais

Imaginez une température froide le matin, chaude et ensoleillée le midi, combinée à des averses de neige, de pluie et à un sol recouvert de glace. Tout cela dans la même journée. Remplies de surprises, les saisons de transition et leur météo changeante peuvent facilement vous donner des maux de tête lorsque vient le temps de vous habiller. Découvrez nos astuces pour bien vous protéger du froid, sans avoir trop chaud, et profiter au maximum de vos sorties en plein air, au printemps comme en automne.

 

Découvrez 12 astuces pour sélectionner judicieusement votre manteau de printemps et d’automne – et vos autres vêtements! – en vue de vos sorties au grand air durant les saisons de transition.

  1. Étudier les différents facteurs météorologiques
  2. Comptez sur des fibres qui évacuent l’humidité et sèchent rapidement
  3. Favorisez la technique de la superposition, alias le système multicouche
  4. Misez sur une coquille légère qui combat le vent et les intempéries
  5. Apportez plus de vêtements de rechange que pas assez
  6. Prévoyez un manteau d’automne et de printemps pour vos activités quotidiennes
  7. Portez des vêtements juste assez amples
  8. Enfilez des pantalons protecteurs, mais légers
  9. Considérez le rapport qualité-prix
  10. Faites des guêtres vos alliées
  11. Troquez votre tuque contre un couvre-chef respirant
  12. Ne négligez pas vos extrémités

Magasinez – Vêtements pour hommeMagasinez – Vêtements pour femme

 

1. Étudiez les différents facteurs météorologiques

Avant de partir en randonnée ou de vous adonner à toute autre activité en plein air en automne ou au printemps, il faut être prévenant et porter les bons vêtements pour s’adapter à une température changeante.

Les deux principaux facteurs météorologiques dont vous devez tenir compte sont la température et le taux d’humidité. Si ceux-ci ne sont pas considérés préalablement avant votre sortie, ils pourraient rendre votre expérience négative.

À l’instar du facteur vent, l’humidité peut changer drastiquement votre perception du froid. Assurez-vous que vos vêtements vous prémunissent des rafales et de la moiteur lorsque vous partirez explorer les grands espaces.

 

2. Comptez sur des fibres qui évacuent l’humidité et sèchent rapidement

Couche de base Icebreaker

Les vêtements en laine de mérinos et en fibres synthétiques sont assurément à privilégier pour leur capacité élevée à gérer efficacement l’humidité. En fait, ces deux matériaux utilisés comme couches de base pourront faciliter l’expulsion de l’humidité et vous garder au sec et au chaud plus longtemps.

Surtout, évitez les vêtements en coton, car cette matière a tendance à absorber l’humidité et à ne pas sécher rapidement. Ces inconvénients majeurs vous donneront assurément froid et diminueront votre niveau de confort.

Magasinez – Couches de base pour hommeMagasinez – Couches de base pour femme

 

3. Favorisez la technique de la superposition, alias le système multicouche

Veste The North Face

En plus des couches de base en laine de mérinos, pensez aux couches intermédiaires que vous pouvez adapter en fonction de la température. Favorisez toujours la respirabilité, mais ajoutez des couches en fonction de la température la plus froide à laquelle vous aurez à faire face. S’il le faut, amenez une doudoune en duvet pour les moments où vous prendrez une pause sur un belvédère, en savourant un chocolat chaud et en profitant du paysage.

Pour vous assurer d’une protection optimale, superposez une coquille sur vos couches de bases et vos couches intermédiaires afin de compléter le trio des essentiels du système multicouche.

 

4. Misez sur une coquille légère qui combat le vent et les intempéries

Coquille pour homme Columbia

Pour la dernière couche du système multicouche, soit celle de la coquille, il faut savoir qu’elle peut à elle seule briser tout l’effort mis sur la respirabilité de votre système multicouche. La phrase « la solidité d’une chaîne n’excède pas celle de son maillon le plus faible » vous dit quelque chose? Oui, votre système multicouche respire autant que la couche qui respire le moins, celle-ci étant souvent votre coquille.

Privilégiez une coquille légère, puisqu’elle respirera souvent beaucoup plus qu’une coquille hivernale (hard shell) généralement isolée et imperméable. Si le vent est clément, portez une veste soft shell qui respire beaucoup plus qu’une coquille et qui est souvent traitée avec un apprêt déperlant ou une solution imperméable.

Magasinez – Coquilles pour hommeMagasinez – Coquilles pour femme

 

5. Apportez plus de vêtements de rechange que pas assez

Ne faites pas l’erreur de vouloir voyager avec trop de légèreté.

Glissez quelques vêtements supplémentaires dans votre sac à dos au cas où vous auriez froid. Pensez aussi à inclure à votre attirail une pièce légère comme une camisole si jamais la météo s’annonce chaude afin de ne pas être pris au dépourvu.

Surtout, apportez des chaussettes supplémentaires, car il n’y a rien de plus désagréable que de marcher dans des chaussures humides.

 

6. Prévoyez un manteau d’automne et de printemps pour vos activités quotidiennes

Manteau de transition Columbia

Si vous comptez marcher en ville ou faire des déplacements rapides, et non pas partir en randonnée ni faire du kayak en automne, vous souhaiterez probablement opter pour la simplicité.

Dans ce cas-ci, il n’est pas primordial d’enfiler les trois couches de vêtements et de compter sur le système multicouche. Un bon manteau de transition, aussi appelé manteau de mi-saison ou manteau d’automne et de printemps, s’avèrera assez efficace pour conserver votre chaleur corporelle et combattre les éléments extérieurs le temps d’une courte promenade.

Faites un choix éclairé et recherchez un modèle résistant à l’eau et au vent, bien cintré et doté d’une coupe qui convient à vos besoins, et pourvu de caractéristiques pratiques comme un capuchon, des poches isolées, des fermetures à glissière hermétiques, etc.

Magasinez – Manteaux de transition pour hommeMagasinez – Manteaux de transition pour femme

 

7. Portez des vêtements juste assez amples

Au printemps, lorsque le soleil réchauffe suffisamment l’air pour faire fondre la neige, le taux d’humidité peut vite grimper, surtout si vous êtes en train de sillonner les sentiers.

Sachez que des vêtements trop ajustés seront inconfortables sur votre peau humide qui transpire abondamment. À l’opposé, lors de journées d’automne très froides et humides, des pièces trop serrées pourraient nuire à une bonne circulation sanguine et refroidir vos mains et vos pieds.

En optant pour des vêtements juste assez amples, vous profiterez du juste niveau de confort.

 

8. Enfilez des pantalons protecteurs, mais légers

Pantalons

Vous pouvez remiser vos pantalons de ski alpin. Enfilez plutôt des combines ou des collants en mérinos par-dessus lesquels vous pourrez enfiler un pantalon coquille respirant et résistant à l’eau. De quoi combattre le vent et une pluie fine sans suffoquer de chaleur.

Magasinez – Pantalons d’extérieur pour hommeMagasinez – Pantalons d’extérieur pour femme

 

9. Considérez le rapport qualité-prix

Manteau Borealis

Le budget est souvent le premier facteur qui guide le choix de vêtements de plein air. En ce qui concerne la laine de mérinos, les vêtements qui en sont faits sont souvent plus dispendieux que ceux qui sont fabriqués en fibres synthétiques. En revanche, la laine de mérinos offre un meilleur ratio chaleur-poids en plus de mieux contrôler les odeurs. Un point positif de la fibre synthétique? Elle est plus résistante et sèche plus vite que la laine de mérinos.

En profitant de promotions, de rabais et de périodes de vente spéciales comme le Vendredi fou et les soldes de l’Après-Noël, vous pourrez assurément mettre la main sur des pièces de haute qualité sans faire trop de mal à votre portefeuille.

Par ailleurs, des marques comme Borealis offrent un excellent rapport qualité-prix pour des basiques polyvalents qui vous permettront de bien vous vêtir pour la mi-saison.

Magasinez – Borealis

 

10. Faites des guêtres vos alliées

Guêtres

L’eau, la saleté et la neige ont une vilaine tendance à s’infiltrer dans les meilleures bottes de randonnée, surtout au printemps. Les guêtres vous permettront de porter un pantalon qui respire, de type soft shell, et de protéger la partie de votre jambe qui sera exposée aux éléments comme la neige, l’eau et les saletés.

Magasinez – Guêtres

 

11. Troquez votre tuque contre un couvre-chef respirant

Casquette Outdoor Research

Au lieu de porter une tuque épaisse trop chaude pour la météo, considérez plutôt une casquette, un bonnet ou un bandeau respirant qui couvriront partiellement vos oreilles et votre tête, et vous protégeront du soleil s’ils sont munis d’une palette ou de larges rebords.

Un cache-cou peut aussi couvrir vos oreilles et votre cou sans vous donner trop chaud à la tête.

Magasinez – Casquettes pour hommeMagasinez – Chapeaux pour hommeMagasinez – Casquettes et chapeaux pour femme

Magasinez – Cache-cous pour hommeMagasinez – Cache-cous et foulards pour femme

 

12. Ne négligez pas vos extrémités

Il peut être facile de sous-estimer la température fraîche lorsque le soleil plombe à l’extérieur. Quoi qu’il en soit, n’oubliez pas de bien couvrir vos mains de gants légèrement isolés et munis d’embouts permettant de préserver votre dextérité et protéger votre peau des rayons.

Enfin, pensez à vos pieds en les habillant de chaussettes en laine de mérinos, de semelles isolées et de bottes dotées d’une certaine imperméabilité et adaptées à l’automne et au printemps.

Magasinez – Gants pour hommeMagasinez – Gants pour femme

Magasinez – Bottes de pluie pour hommeMagasinez – Bottes de pluie pour femme

Magasinez – Bottes de randonnée pour hommeMagasinez – Bottes de randonnée pour femme

 

Ça y est, vous avez tout ce qu’il vous faut pour braver et profiter des entre-saisons!

Also available in: Anglais