Les 5 accessoires essentiels pour une randonnée réussie

Les 5 accessoires essentiels à apporter lors de votre prochaine randonnée

Also available in: Anglais

Bien vous chausser et choisir le bon sac à dos avant de partir en randonnée, c’est bien. Mais vous équiper avec des essentiels qui vous aideront à vous propulser et vous guider, c’est encore mieux. Zoom sur les accessoires qui rendront vos sorties en sentiers des plus agréables, en été comme en hiver.

 

Consultez notre Guide sur la randonnée afin de découvrir encore plus de conseils sur cette activité en hausse de popularité qui se pratique hiver comme été.

 

Vous avez déjà pris votre décision entre des bottes ou des chaussures de randonnée, et magasiné un sac à dos de randonnée adapté à vos besoins? Sachez que la randonnée exige d’autres pièces clés pour une balade des plus confortables et sécuritaires.

 

1. Bâtons de randonnée

Peu importe votre niveau, les bâtons de randonnée peuvent être un accessoire fort utile lors de la montée comme de la descente.

Astuces pour bien les choisir :

  • Si les sentiers que vous foulez sont peu accidentés et que vous transportez un poids léger sur votre dos, un seul bâton peut suffire.
  • Au contraire, si les sentiers sont rocailleux ou abrupts, et que vous transportez un poids plutôt pesant dans votre sac à dos, offrez-vous davantage de stabilité avec deux bâtons.
  • Quant à la longueur, il est important que le creux intérieur de votre coude soit dans un angle de 90 degrés lorsque vous tenez le(s) bâton(s) dans vos mains et qu’il est piqué bien droit au sol.
  • Si vous pensez avoir besoin de flexibilité, optez pour un modèle ajustable, télescopique ou pliable.
  • Portez aussi attention à la pointe; certaines sont conçues spécifiquement pour la marche nordique alors que d’autres sont tout-terrain.

Bâtons de randonnée

 

2. Crampons

Tout dépendant du type de terrain que vous comptez sillonner ou de la saison durant laquelle vous sortez faire une randonnée – en saison hivernale ou en saison intermédiaire comme à l’automne ou au printemps –, vous voudrez absolument vous munir de crampons afin de préserver votre stabilité sur la roche ou une surface glissante, ou éviter de glisser sur la neige ou une plaque de glace. Cet essentiel vous servira lui aussi durant la montée et la descente, donc n’oubliez pas de le glisser dans votre sac avant de quitter la maison.

La plupart des crampons sont offerts en plusieurs tailles et s’ajustent à vos bottes ou vos chaussures de randonnée. Préférez les crampons en métal si vous comptez marcher sur des terrains parsemés de roche; ils vous offriront une plus grande durabilité.

Lors de votre essai en magasin, regardez bien la disposition des crampons et apportez vos chaussures ou bottes de randonnée afin de tester le niveau de difficulté à y installer les crampons. Surtout, n’hésitez pas à poser des questions aux conseillers de SAIL sur place.

Crampons

 

3. Guêtres

Contrairement à ce que vous pourriez croire, les guêtres ne sont pas qu’utiles en hiver pour abriter vos mollets de la neige. Accessoire quatre-saisons par excellence, la guêtre protège la tige de vos bottes et chaussures de randonnée en plus de repousser l’eau de pluie, la boue et les vilains petits cailloux qui semblent sautiller jusqu’à l’intérieur de vos chaussures.

Plusieurs modèles montent jusqu’aux genoux alors que d’autres sont plus courts et conviennent bien pour la course en sentier; ils ne gênent pas les foulées ni les mouvements de la jambe et du pied. Si vous utilisez des guêtres en été, assurez-vous qu’elles soient assez imperméables, mais aussi respirantes question de ne pas faire cuire vos pieds. Enfin, validez si les guêtres possèdent un petit crochet permettant de les fixer à vos lacets; vous n’aurez pas à les replacer sans arrêt, car elles resteront bien en place.

Guêtres

 

4. Chaussettes

Il n’y a pas que vos bottes et vos chaussures de randonnée qui peuvent (et doivent!) vous procurer du confort. Vos chaussettes également!

D’où l’importance de les choisir soigneusement et de ne pas porter de chaussettes en coton, une matière qui absorbe l’humidité sans la pousser vers l’extérieur. Résultats? Vos pieds humides n’arrivent pas à sécher fait en sorte que votre peau a tendance à frotter et accentuer la création d’ampoules.

Astuces pour bien les choisir et les entretenir :

  • Privilégiez des chaussettes faites de matières qui respirent et chassent l’humidité comme la laine de mérinos, la laine ou le polyester.
  • Choisissez la bonne hauteur de chaussettes. Vous voudrez certainement une chaussette qui monte jusqu’au tibia ou au genou si vous possédez des bottes de randonnée afin d’éviter d’irriter l’avant de votre jambe. Autrement, une chaussette qui monte plus haut que la cheville sera suffisante pour les chaussures de randonnée.
  • Observez si les chaussettes sont renforcées aux orteils, à la plante du pied et au talon. Plus elles sont épaisses, plus elles risquent d’être confortables lors de longues randonnées, mais également plus chaudes.
  • Une fois lavées, évitez de les balancer dans la sécheuse et optez plutôt pour un séchage à plat à la température ambiante.

Chaussettes

 

5. Appareil géonavigateur (GPS) et boussole

Même si cet accessoire ne vous allouera pas plus de confort ou de performance durant votre randonnée, il risque d’être fort pratique afin d’assurer votre sécurité.

Si la boussole vous permet de retrouver le nord, et possiblement votre chemin si vous êtes perdus, l’appareil géonavigateur vous permet de consulter des cartes sans avoir besoin de connexion et parfois même de communiquer via satellite avec vos proches ou les services d’urgence si vous vous trouvez en dehors du réseau cellulaire.

GPS et boussoles

Also available in: Anglais