Randonnée hiver en famille SAIL

S’équiper pour des randonnées d’hiver en famille

Cet hiver, initiez la petite famille à la randonnée hivernale et créez des moments magiques avec votre tribu! Que vous soyez débutant ou expérimenté, lorsqu’il s’agit d’emmener garçon, fillette ou bébé sur les sentiers, une bonne préparation et un équipement adéquat s’imposent. On vous présente donc nos meilleures astuces pour que tout le monde ait du plaisir et que les randonnées d’hiver deviennent une tradition!

Choisir le bon sentier

Commencez par vous renseigner sur les différents sentiers proposés au bureau de tourisme de la région ou sur le site web du parc où vous voulez vous rendre.

Regardez le nombre de kilomètres total à parcourir et calculez qu’un adulte marche généralement à une vitesse de 4 ou 5 km/h. Une randonnée de 5 kilomètres lui prendra donc entre 1 heure et 1 heure et trente, dépendamment du niveau technique du sentier, de l’importance du dénivelé et de la forme physique du randonneur.

Avec les enfants, en ajoutant des pauses photo, collation et pipi, on peut facilement prévoir le double du temps, donc entre 2 heures et 2 heures trente pour le même sentier.

Habitués jeunes, les enfants ont la capacité de grimper les versants plus abrupts avec une facilité parfois déconcertante ! Mais ceux qui n’ont jamais pris de marche ailleurs que dans les rues de leur quartier auront besoin non seulement de plus de temps, mais de beaucoup d’encouragements pour se rendre au sommet.

Pour ne pas les décourager de la randonnée dès la première expédition, choisissez d’abord des sentiers indiqués comme « facile » et augmentez le niveau de difficulté au fil de vos sorties. En hiver, renseignez-vous toujours sur les conditions de neige lorsque possible. Un sentier « intermédiaire » pourra s’avérer beaucoup plus exigeant et long à parcourir avec une neige molle fraîchement tombée alors qu’un sentier très populaire pourrait être si tapé par le passage des autres raquetteurs que vous n’aurez besoin que d’une bonne paire de bottes pour y circuler.

Parés à tout

Même si vous choisissez, avec bébé, de sortir uniquement dans des sentiers tout à fait plats d’un kilomètre ou deux, certains vêtements et accessoires sont à ne pas oublier!

Le multicouche, toujours le multicouche!

Et parce que la température, dans les régions montagneuses, peut parfois changer très vite, même au creux de la vallée, apportez dans votre sac des doudounes, chandails et foulards supplémentaires au cas où la température refroidirait ou que le vent se lèverait pendant votre marche.

De la même façon, pensez à apporter une deuxième et même une troisième paire de bas de rechange pour vous et vos tout-petits advenant que la neige entre dans les bottes ou que le pied ait trop chaud. Veillez à ce que tout le monde porte tuque, cache-cou, mitaines et bottes de randonnée confortables qui gardent les orteils au sec. Pour tout savoir sur cette technique, consultez notre guide multicouche!

L’hydratation : la clé de tout

Prévoyez également des collations nutritives en abondance (barres tendres, noix, fruits frais et fruits séchés, chocolat noir, etc.) et de 1 à 2 litres d’eau par personne selon la durée de votre sortie. Le risque, avec le froid, c’est de ne pas ressentir la soif et de se déshydrater à cause du soleil et de l’effort sans s’en apercevoir. Pour remédier à ce problème, rien de mieux que les poches d’hydratation munies d’un long tube auquel l’on peut s’abreuver tout en marchant plutôt que d’avoir à s’arrêter chaque fois pour fouiller dans le fond de son sac.

Bouteilles d’eau Sacs d’hydratation Réservoirs d’eau souple

Des accessoires indispensables pour plus de confort

Autres accessoires essentiels à apporter pour votre prochaine sortie hivernale en famille : des « hot pads » pour mettre dans les bottes et les mitaines, une trousse de premiers soins en tissu imperméable comportant tout ce qu’il faut pour soigner les petits bobos, des mouchoirs, des bâtons de marche pour faciliter la marche et des lampes frontales pour les jours trop courts.

Et si votre progéniture est trop jeune pour marcher, pourquoi ne pas l’habituer au grand air en la transportant contre vous dans un porte-bébé? Les mésanges, le tamia ou le lièvre lui feront à coup sûr passer un bon moment et le rythme continu de vos pas sauront à merveille la bercer.

Porte-bébés Équipement de randonnée

Respecter le rythme de chacun

Pour que tous les membres de votre clan passent un moment agréable, il est primordial de respecter le rythme de chacun. Si l’un de vos enfants a envie de courir pendant que l’autre peine à suivre, expliquez-leur que vous n’avez pas besoin de marcher côte à côte en randonnée et que l’important, c’est que chacun suive un rythme qu’il sera capable de maintenir jusqu’à la fin, c’est-à-dire ni trop rapide pour ne pas se retrouver à bout de souffle ou d’énergie, ni trop lent sans quoi l’on pourrait perdre son élan et sa motivation à continuer. Laissez vos enfants marcher un peu derrière ou devant, encouragez-les et arrêtez-vous pour observer la nature, boire ou manger un peu.

En hiver, il est préférable de prendre plusieurs courtes pauses que deux plus longues, afin que le corps conserve la chaleur qu’il a produite à l’effort et que les vêtements rendus humides par la sueur ou la neige ne gèlent pas.

Ce qui est sûr, c’est que peu importe l’endroit où vous choisirez de faire de la randonnée hivernale en famille pour la première fois, l’air pur vous fera un bien fou et les souvenirs resteront longtemps!