SAIL Blogue

Initiation au ski de fond : comment choisir des skis de fond classiques et l’équipement de base

SAIL

1 octobre 2021

Partagez

Facebook Courriel
Skis de fond Salomon

Vous avez décidé de prendre en main votre santé et votre forme physique plutôt que de rester assis sur votre divan cet hiver? Avez-vous songé à vous initier au ski de fond? En plus de vous aider à rester en forme, le ski vous permettra de développer votre équilibre et votre endurance. En attendant de vous familiariser avec ce sport, découvrez nos astuces pour savoir comment choisir des skis de fond classiques et connaître l’équipement à acquérir en vue de votre première sortie.

Article écrit par Chris Higgins, spécialiste de plein air.  

Vous en apprendrez davantage sur ce sport dans l’article :

  1. Pourquoi pratiquer le ski de fond?
  2. Comment choisir des skis de fond, mais surtout le bon type de skis de fond classiques?
    • Les skis de fond classiques pour les sentiers tracés
    • Les skis de fond de randonnée hors-piste (backcountry)
    • Les skis de fond hybrides
  3. Comment choisir les bonnes longueur et largeur de skis de fond?
  4. Comment choisir les bonnes bottes et les bâtons de skis de fond?
  5. Quelles fixations de ski de fond devez-vous privilégier?
  6. Quels sont les accessoires pour le ski de fond qui amélioreront votre expérience?

Profitez-en également pour vous familiariser avec l’équipement dont vous aurez besoin pour pratiquer le ski de fond.

Équipement de ski de fondVêtements de ski de fond

Pourquoi pratiquer le ski de fond?

Les bienfaitss du ski de fond pour la santé sont bien connus et documentés, mais les autres avantages de ce sport, lorsque comparé au ski alpin, sont de ne pas avoir besoin d’attendre en file de longues minutes pour monter dans un remonte-pente ni d’acheter un laissez-passer ski annuel. Une fois l’initiation passée, vous pourrez même skier autour du terrain de soccer de votre quartier.

C’est aussi une belle occasion d’effectuer un bon entraînement cardiovasculaire et de faire travailler une foule de muscles de votre corps; des pectoraux aux abdominaux en passant par les adducteurs et les muscles du mollet.

Comment choisir des skis de fond, mais surtout le bon type de skis de fond classiques?

D’abord, les skis de fond sont divisés en deux grandes familles : les skis de fond classiques et les skis de fond pour le coup de patin (une technique plus difficile qui ne sera pas abordée dans cet article).

Les différents types de skis de fond sont réunis dans les trois catégories suivantes: les skis classiques pour les sentiers traçés, les skis de randonnée (backcountry) et les skis hybrides. Certains skis peuvent entrer dans plus d’une catégorie, et d’autres non. Chaque type de skis possède ses forces et est adapté à un usage précis. Avant de faire un choix, il est important de décortiquer chacune des catégories et d’imaginer l’environnement dans lequel vous aimeriez skier.

Les skis de fond classiques pour les sentiers traçés

Les skis de fond classiques pour les sentiers traçés

Les plus communs sont les skis classiques, longs et étroits, qui sont parfaits pour skier dans les sentiers tracés mécaniquement, dans les stations et dans les parcs. Même si leur dimension varie légèrement d’une paire à l’autre, les skis classiques sont tous adaptés pour les pistes tracées et damées. Les skieurs intermédiaires et avancés apprécieront la rapidité des skis plus étroits alors que les débutants devraient commencer par des modèles plus larges pour une plus grande stabilité et un meilleur équilibre.

Le débat opposant les skis à farter et les skis sans fartage continue à diviser la communauté des fondeurs. Les skis à farter sont indéniablement ceux qui s’adaptent le mieux aux conditions de glisse, ce qui signifie qu’ils peuvent offrir une meilleure traction et un niveau supérieur de glisse. D’un autre côté, les technologies d’aujourd’hui permettent d’avoir des skis sans fartage – munis d’écailles directionnelles ou de peaux – qui possèdent un niveau de performance comparable. De plus, ces skis demandent très peu d’entretien. Aucun fart à appliquer avant chaque sortie (il suffit d’en appliquer une ou deux fois par année sur la surface de glisse), car ils sont prêts à être utilisés en tout temps. Ils performent bien pour toutes les conditions de neige (verglaçante, collante, etc.).

Il y a également des skis de fond classiques un peu plus haut de gamme conçus pour la course et la performance et offrant un niveau d’habileté plus élevé.

Les skis de fond de randonnée hors-piste (backcountry)

Les skis de fond de randonnée hors-piste (backcountry)

Au premier coup d’œil, les skis de randonnée hors-piste, aussi appelés skis de fond backcountry,  ressemblent à s’y méprendre à des skis alpins. Plus larges que les skis classiques, les skis de randonnée offrent une plus grande surface de glisse, ce qui vous permet de rester au-dessus de la neige, minimisant l’enfoncement dans la poudreuse. Si vous comptez passer plusieurs heures en ski de fond avec un sac à dos plutôt lourd et dans un endroit comme les Adirondacks, par exemple, les skis de randonnée sont à privilégier. En revanche, ces skis ne sont pas conçus pour les pistes aménagées, donc ne les apportez pas dans une station de ski, car vous trouverez le temps long.

Vous remarquerez aussi qu’ils comportent des arêtes métalliques. Celles-ci vous permettront de bien attaquer les montées et les descentes sur des terrains accidentés ou glacés. Puisqu’il n’y a pas de pistes préalablement tracées pour guider vos skis dans la neige, commencez par skier sur de courtes distances et apprivoisez le sentier. Cela vous évitera de tomber dans un petit ravin ou de faire un face-à-face avec un arbuste.

Les skis de fond hybrides

Les skis de fond hybrides

Se trouvent à mi-chemin les skis de fond hybrides. Pareillement aux skis de randonnée, ils sont plus courts et possèdent des arêtes métalliques afin de mieux contrôler les montées et les descentes. Ils sont plus larges que les skis classiques, pour une stabilité accrue, mais assez étroits pour entrer dans les sentiers tracés. Si vous aimez le ski de randonnée ou l’exploration de sentiers hors-piste, mais que vous ne voulez pas arrêter de pratiquer le ski sur piste (les skis doivent être d’une largeur de 65 mm maximum pour pouvoir glisser sur un sentier tracé), ce modèle de skis vous siéra parfaitement. Les débutants apprécieront le format plus court et les arêtes métalliques des skis hybrides, même s’ils glissent moins rapidement que les deux autres types de skis.

Skis de fond

Comment choisir les bonnes longueur et largeur de skis de fond?

La plupart des personnes ayant eu une première mauvaise expérience en ski de fond avaient acheté des skis de fond usagés non ajustés. Pensez donc à faire ajuster adéquatement vos nouveaux skis de fond (la cambrure) et vos bottes avant de tenter votre première expérience en ski de fond.

Quant à la longueur, le truc qui consistait à allonger votre bras au-dessus de la tête afin de déterminer la bonne grandeur de ski est désuet; ne vous y fiez pas. De nos jours, les fabricants de skis de fond fabriquent des modèles de différentes longueurs selon le poids du skieur. Il est donc primordial de vous peser avant de vous rendre en boutique.

Considérez aussi la cambrure qui désigne l’espace libre entre le ski et la neige, lorsque le ski est à plat sur la neige sans poids. Consultez les recommandations des fabricants afin de trouver la cambrure adaptée à votre poids, votre taille et votre niveau.

Les débutants voudront choisir des skis de fond à écailles plus courts et plus larges (pour plus de stabilité) ainsi qu’une cambrure faible, idéale pour les sorties de glisse sur de la neige molle.

Comment choisir les bonnes bottes et les bâtons de ski de fond?

Quant aux bottes et à la longueur des bâtons, elles dépendront de la technique que vous emploierez pour skier. Les bâtons pour le pas de patin – une technique plus difficile – sont généralement plus longs que ceux pour le pas classique. N’hésitez pas à vous renseigner auprès d’un spécialiste en boutique qui pourra vous conseiller.

Surtout, trouvez d’abord une botte de ski de fond qui vous convient avant d’acheter votre paire de skis. Avec une botte trop petite ou étroite, vous aurez froid aux pieds lors des journées plus froides. Avec une botte trop grande, vous devrez probablement panser des ampoules. Lors de votre séance de magasinage, n’oubliez pas d’apporter une paire de chaussettes chaudes pour le ski afin de valider l’ajustement de la façon la plus précise possible lorsque vous essayerez vos bottes.

Bottes de ski de fondBâtons de ski de fond

Quelles fixations de ski de fond devez-vous privilégier?

Il existe plusieurs types de fixations d’où l’importance de les choisir soigneusement; SNS Profil, SNS Pilot, Prolink, NNN, Turnamic.

Certaines possèdent des talonnières, d’autres des rails uniques. Elles sont tantôt compatibles avec certaines marques précises de semelles de bottes de ski de fond ou tantôt compatibles avec la majorité des marques.

N’hésitez pas à demander conseil lorsque vous serez rendu à cette étape.

Fixations de ski de fond

Quels sont les accessoires pour le ski de fond qui amélioreront votre expérience?

1. De la cire pour les skis sans fartage

Lorsque la température est clémente, appliquez le produit sur toute la surface inférieure des skis de fond pour empêcher que la neige reste collée. Lors des journées où la température baisse sous les -20 degrés Celsius, enduisez la semelle du ski avec de la cire afin d’obtenir une meilleure glisse. Cela vous permettra aussi de protéger la base de vos skis.

2. Un racloir compact

Mettez la main sur un racloir de petit format et abordable; il vous permettra de retirer la neige de la base de vos skis et de vos fixations. Vous pourrez aussi l’utiliser sur des skis à farter afin de gratter la cire ou enlever l’excédent de votre semelle.

3. Des chaussettes de ski

Ne sous-estimez pas la valeur d’une bonne paire de chaussettes qui préviendra les engelures et vous gardera au chaud. Des chaussettes faites de laine mérinos ou de fibres synthétiques sont des essentiels à porter lors d’une journée de ski de fond. Surtout, évitez les chaussettes en coton. Lorsque vous porterez vos chaussettes, assurez-vous que vos pieds entrent confortablement dans chacune de vos bottes et que vous avez assez d’espace pour bouger vos orteils et ne pas couper votre circulation sanguine.

4. Des vêtements de ski de fond offrant une bonne respirabilité et une isolation adaptée à la météo

Privilégiez des pantalons et un manteau fabriqués de matières isolantes synthétiques qui évacuent bien la sueur et sèchent rapidement. Selon la météo extérieure, vous voudrez préférablement pratiquer la technique du système multicouche qui consiste à superposer différents textiles afin de préserver votre chaleur corporelle ou de les retirer si vous avez trop chaud.

5. Des gants protecteurs

Avoir froid aux mains n’est pas plaisant, donc munissez-vous d’une bonne paire de gants qui ne vous gêneront pas dans vos mouvements, mais qui garderont vos extrémités bien chaudes pendant que vous skiez.

Enfin, n’oubliez pas que le ski de fond est une activité qui vous aidera à rester en forme et adopter de bonnes habitudes de vie cet hiver, et ce, sans vous ruiner. Il ne vous reste plus qu’à choisir le lieu et les bonnes pistes où peaufiner votre technique.

Bon ski de fond à tous!

Écrit par Chris Higgins

Partagez

Facebook Courriel

Vous aimerez aussi