Randonnée et tiques

Randonnée au printemps : conseils pour bien vous habiller et vous équiper

Also available in: Anglais

Pluie, soleil, vent, redoux, neige, grêle… tout ça dans la même semaine, voire dans la même journée! Le printemps est capricieux, mais il faut savoir vous y accommoder pour l’apprécier en randonnée. Cela passe par un bon équipement et de bons vêtements, à la fois performants et polyvalents. Fanny Bellerive, spécialiste de la randonnée chez SAIL, propose de bonnes habitudes à adopter pour aller jouer dehors avec plaisir au printemps.

Dans cet article, vous découvrirez des conseils pour bien vous habiller et vous équiper pour faire de la randonnée au printemps.

  1. Garder toujours un oeil sur la météo
  2. Choisir des vêtements adéquats pour la randonnée au printemps
  3. Opter pour de bonnes chaussures
  4. Considérer ces cinq accessoires importants
  5. Bien vous protéger des tiques
  6. Astuces en rafale pour profiter de vos randonnées au printemps

Vêtements et accessoires pour hommeVêtements et accessoires pour femme

Chaussures et bottes pour la randonnéeSac à dos de randonnéeBâtons de randonnée

 

1. Garder toujours un oeil sur la météo

Les premiers bourgeons sont le signal officiel qu’il est temps de troquer les skis pour les bottes de marche. Après avoir vérifié l’ouverture et les conditions des sentiers, il est bien important d’analyser la météo avant de se lancer en randonnée. Même si le symbole du soleil prédomine, il faut tout de même considérer la température en matinée (parfois encore sous zéro), le ressenti (avec le facteur vent) et le taux d’humidité (souvent très présente au printemps). Toujours garder en tête également que la météo est très changeante à cette saison et qu’il faut rester bien au chaud en toutes circonstances.

 

2. Choisir des vêtements adéquats pour la randonnée au printemps

Ce n’est plus l’hiver, mais pas encore tout à fait l’été… Au printemps, il n’est pas toujours facile de savoir comment s’habiller alors voici quatre éléments à prendre en compte dans votre réflexion devant le garde-robe : la température extérieure, la respirabilité, l’imperméabilité et la protection face au vent.

Pour rester au chaud tout au long d’une journée de randonnée au printemps, sans pour autant transpirer au premier rayon de soleil, il est important de vous habiller selon le système du multicouche rappelle Fanny Bellerive. Privilégiez une couche de base adaptée à votre degré de frilosité, en laine mérinos ou en fibre synthétique. Ajoutez ensuite un isolant en matière synthétique pour les activités de moyenne à haute intensité (comme une randonnée avec dénivelé, par exemple). Optez plutôt pour un isolant en duvet pour les activités moins intenses (marche sur un terrain plat) ou par temps froid. Faites attention toutefois : s’il devient humide, le duvet perd certaines de ses propriétés thermiques.

Enfin, la dernière couche doit vous protéger des intempéries capricieuses du printemps. Optez pour un manteau et un pantalon de type coquille souple(soft shell) contre le vent et le froid ou bien totalement imperméable lorsque les conditions sont très pluvieuses. Celles et ceux qui préfèrent randonner en leggings pourront opter pour des guêtres afin de protéger leurs mollets du froid et de l’eau.

À noter qu’il faut à tout prix éviter les pantalons en denim et les vêtements en coton, deux matières qui deviennent froides et lourdes au contact de la pluie.

 

3. Opter pour de bonnes chaussures

L’importance des souliers et des bottes de randonnée est parfois sous-estimée. Or, il n’y a rien de pire que de marcher les pieds froids et mouillés. Sans parler du risque de développer des ampoules. C’est pourquoi il est recommandé de vérifier l’étanchéité de vos chaussures en début de saison. Il existe des soins protecteurs en vaporisateur qui permettent de les imperméabiliser régulièrement. Par ailleurs, certaines matières comme le Gore-Tex sont à privilégier pour garantir une bonne respirabilité. Enfin, n’hésitez pas à apporter une paire de chaussettes de rechange, en laine de mérinos par exemple, pour vous assurer que vos pieds sont en tout temps au chaud et au sec.

 

4. Considérer ces cinq accessoires importants

Une fois bien habillé et bien chaussé, il ne manque plus que quelques accessoires indispensables pour partir en randonnée printanière. Très tôt en saison ou dès que vous gagnez en altitude, il se peut que vous rencontriez encore de la neige et de la glace sur les sentiers. Pour cela, rien de mieux que d’emporter une paire de crampons dans votre sac à dos pour parer à toutes les conditions. Des bâtons pourraient également vous aider à naviguer en toute sécurité sur un sentier détrempé ou parsemé de flaques d’eau et de boue. Pour cela, il est également judicieux d’emporter une paire de guêtres, à enfiler autour des mollets afin de garantir chaleur et imperméabilité au bas de vos jambes. Pensez enfin à couvrir votre sac à dos d’une housse pour protéger vos effets personnels de la pluie. Surtout, n’oubliez pas d’apporter une tuque et des gants minces pour avoir bien chaud en début et en fin de journée, ou pendant la pause du dîner.

 

5. Bien vous protéger des tiques

Saviez-vous que les tiques sont plus voraces au printemps et en automne? Ces petits parasites sont actifs dès qu’il fait plus de 4 degrés Celsius et ils ont particulièrement besoin de chaleur et d’humidité pour vivre et se reproduire. Il est donc essentiel d’adopter quelques bonnes pratiques pour limiter les risques de piqûre et de contamination à la maladie de Lyme.

  • Portez des vêtements longs et de couleurs claires (pour rapidement repérer les tiques);
  • Rentrez votre pantalon dans vos chaussettes pour empêcher qu’elles n’atteignent la peau;
  • Évitez de marcher dans les broussailles;
  • Inspectez minutieusement votre corps après une sortie (surtout les creux des genoux et descoudes, les chevilles, la nuque et les cheveux);
  • Utilisez des répulsifs en vaporisateur pour la peau et les vêtements, au besoin.

 

6. Astuces en rafale pour bien profiter de vos randonnées au printemps

Finalement, pensez à apporter un cache-cou tubulaire, comme ceux de la marque Buff par exemple, qui permet de pallier aux changements de température du printemps. Vous pouvez le porter au cou le matin afin d’éviter les refroidissements puis le passer autour de votre tête comme un bandeau en après-midi pour retenir la transpiration. Ingénieux, non?

Une dernière chose : au printemps, il est préférable de randonner assez tôt le matin, lorsque le sol est encore glacé, et éviter que le soleil affecte le sentier et le rende trop boueux.

Une chose est sûre, le retour de la belle saison est une joie chaque année et, bien habillé et bien équipé, toutes les raisons sont bonnes pour retrouver les plaisirs de la randonnée!

Also available in: Anglais